Les Serments d'Eurate
Bonjour ami Euratien,

Ce moi-ci Les serments d’Eurate fête ses un an de vie et de plaisir partagé entre vous et nous l’équipe du Staff. Pour cette occasion si spéciale nous avons décidé le mois derniers de lancer un grand sondage pour connaître vos désirs pour l’avenir du forum. Il en est ressortit beaucoup de choses.

Du coup beaucoup le savent, nous avons décidé un grand changement pour le forum. Je vois vos airs paniqué derrière vos écrans. Non, Eurate reste la même, mais comme pour les jeux vidéo, il y a une béta (première version test du jeu) et la version finale. Il en va de même pour Eurate.

Concrètement comment cela va-t-il se passer ?

C’est simple. Nous terminons tranquillement l’event qui prendra fin impérativement le 01/08/17 et les différents rp en cours. Le 20 juin, nous mettrons le forum en maintenance et donc le fermerons à l’inscription. Toutefois, les joueurs pourront toujours se brancher, mais nous leur demanderons de ne rien écrire durant les changements. Si tout se passe bien, dès le lundi vous aurez la nouvelle version d’Eurate de disponible, mais nous n’ouvrirons pas de suite afin de laisser à nos membres la possibilité de procéder à des changements s’il doit y en avoir.

L'équipe administrative


Forum d'inspiration médiévale, contenu mature (déconseillé aux mineurs).
 

Partagez | 
AuteurMessage


Messages : 525
Date d'inscription : 23/06/2016

avatar

Ouvrir
MessageSujet: Tjall le pisteur   Mar 25 Avr - 12:13


Tjall Julderson
"CITATION"

Registre

■ Son âge : 37 ans
■ Lieu d'origine : Croix des Espines
■ Son rang : citoyen
■ Son métier : Pisteur

Son caractère

Effacé est sans doute le mot qui revient le plus souvent pour décrire Tjall. Avare de mots, il prend soin de se tenir à l'écart des affaires des autres.

Ses clients le diraient sans doute bourru, surtout s'ils viennent de la ville, car Tjall est directif quant il s'agit de la responsabilité de sa cordée. Il ne laisse rien au hasard et mieux vaut froisser l'ego mal placé de quelques racontars plutôt que finir congelés ou écrasés au fond d'un précipice.

Honneur et probité sont pour lui essentiels et sont ce qui fait d'un homme ou une femme un être respectable. Peu lui importe l'argent, le luxe, la gloire ou les honneurs.

Avec sa famille, Tjall est tout autre: bienveillant, joueur, il adore ses enfants et sa femme et les gâte le plus possible en ramenant chaque fois des souvenirs de ses expéditions en espérant ainsi combler ses trop nombreuses absences.

Mais son coeur a été pris tout jeune par la montagne et il ne peut passer trop de temps loin de cette maîtresse aussi indomptable que mortelle. Tjall sait que tôt ou tard la montagne prendra sa vie mais sa passion est dévorante. Malgré tout l'amour qu'il porte à ses proches, ce n'est que suspendu au-dessus du vide, rattaché par la vie à ses doigts ou à un brin de corde décidément bien trop fin qu'il se sent réellement en vie et vibrer. Pour sa femme il a tenté plusieurs carrières moins nomades et moins exposées, mais tôt ou tard le désir de connaître à nouveau l'ivresse des sommets devenait impérieux.

D'un calme inébranlable, Tjall parle d'une voix posée. Habitué à gérer des groupes dans les pires conditions météorologiques et à affronter les éléments déchaînés, il ne cède jamais à la panique. La peur est naturelle mais doit être un moteur et non un frein. Les insultes et reproches passent sur lui comme l'eau sur les rochers. De mémoire d'homme, on ne l'a vu qu'une fois en colère. Il s'agissait d'un percepteur des impôts ayant évoqué que sa femme pourrait compenser les quelques deniers manquants.... on raconte que l'envoyé de l'ancien prince et ses hommes sont repartis au pas de course. Quand ils sont revenus plus nombreux, Tjall avait réuni à la sueur de son front la somme requise plus les pénalités que n'a pas manqué de réclamer le buraucrate. Depuis Tjall n'a plus jamais eu d'ennui et il versé l'impôt au bourgmestre qui le remet directement à l'intéresse.

Son physique

Dans une foule, attifé avec des vêtements normaux, Tjall passe relativement inaperçu. D'une taille moyenne, il a une silhouette bien bâtie mais ne dépassant pas la moyenne. L'oeil acéré percevra toutefois ses muscles et ses mains puissantes, aux cales prononcées.

De par sa profession et son lieu de vie, Tjall est vêtu avant tout d'habits fonctionnels: pantalons et bottes fourrés, sa chemise de laine est épaisse et son long manteau de fourrure à capuchon de renard dissimule souvent plusieurs couches de vêtements.

Dessous, Tjall a le corps sculpté par des années de vagabondages dans l'un des massifs les plus vertigineux et rudes d'Eurate. Ses muscles sont fins, bien dessinés et puissants. Il ne semble pas avoir avoir une once de gras - ce qui ne doit pas être sans rapport avec son alimentation souvent assez maigre.

Il peut gravir la plus improbable des falaises et couvrir d'énormes distances à pied. C'est un pisteur-guide né.  

Son histoire

Hj: il s'agit des grandes lignes de sa vie. A vous de développer et décider quelle est sa situation exacte au moment de débuter son histoire: récemment veuf ? criblé de dette ou au contraire roulant sur l'or suite à une belle affaire ? Aux prises avec la justice ou bloquer prisonnier des thoréens ?

Né dans un petit village de montagne, Tjall  considère celle-ci comme le paradis sur terre. Elle permet de fuir l'hypocrisie et la petitesse des hommes pour se confronter directement à soi et aux dieux.

Fils d'un berger, il parcourait déjà tout petit les pâturages au pied des sommets escarpés vers lesquels il lorgnait avec envie depuis toujours. Il se portait toujours volontaire pour aller chercher les brebis égarés. Il ne manquait pas une occasion pour grimper sur les rochers et il a appris à la dure à exploiter la moindre faille dans la roche pour escalader. Peu inspiré par la vie monotone -à son goût - de berger, son père aimant s'est fait une raison et l'a confié à un ami guide après une longue discussion avec sa mère. Kran, le petit frère de Tjall, semblait bien plus assidu avec les bête, aussi Tjall pouvait se consacrer à autre chose.

Tjall découvrit alors le petit monde fermé des pisteur-guides. Il apprit les nœuds, à lire la montagne, le ciel et parcourut la montagne autant qu'il voulut. Les pisteurs-guides servent de guide aux commerçants mais aussi aux détachements armés que le prince peut envoyer. Ils font également la liaison de courrier entre les villages et les places fortes pour porter les nouvelles.

Corps militaire à l'origine, leur activité s'est vite développée vers d'autres missions, plus rémunératrices quand il s'agit de ramener à un herboriste ou un marchand une pierre ou une fleur rare, plus essentielles quand il s'agit de porter nouvelles ou médicaments aux villages les plus éloignés. Ils interviennent également pour porter secours aux caravanes prises dans des tempêtes ou avalanches.

Les pisteur-guides sont un petit groupe extrêmement soudé et solidaire bien qu'il s'agisse le plus souvent de solitaire et qu'ils ne s'apprécient pas forcément. Mais leur amour commun pour la montagne et leurs compétences respectives permettent une bonne entente fondée sur le respect mutuel.

Leur travail est de guider sain et sauf leurs clients et il y va de leur honneur d'y arriver, quitte à y perdre la vie.

Tjall a donc assidûment embrassé cette carrière. Infatigable, ses prouesses et ses délais étonnent même parmi les autres guides et les éclaireurs de l'armée qu'il a parfois encadré. Il sait survivre dans les pires conditions et est venu à bout de tous les sommets et passages difficiles du massif. Il manie le couteau autant pour dépecer les proies qu'il piège que pour se défendre. Mais sa réputation est telle que dans la région personnes ne l'embête, y compris chez les hors la loi. Ces derniers ont en effet recours aux services des guides et il existe un arrangement tacite entre eux pour que tous co-existent: les hors la loi fournissent des informations sur les aller et venus et les dangers repérés : loups, avalanches.... et en échange les guides ne les dénoncent pas et leur viennent parfois en aide. S'agissant la plupart du temps de locaux en délicatesse avec les autorités, personne n'y trouve rien à redire.

Il a appris a commandé à des petits groupes et malgré sa discrétion naturelle, il s'impose très facilement tant qu'il s'agit d'intervenir dans son champs de compétence.

Il a rencontré Héléna alors qu'il portait de mauvaises nouvelles à sa famille qui vivait isolée. Son père était mort à la guerre et sa mère, déjà souffrante, n'a pas supporté. Tjall acceptait toute les courses passant près de chez elle et il ne manquait pas une occasion pour faire un détour chez elle et lui offrir quelques menus présents. Il a fini par la convaincre de redescendre au village plutôt que batailler contre le destin, seule. Elle a accepté et ils se sont mariés peu après. Helena a essayé de décourager son mari et lui faire abandonner son métier et Tjall a réellement essayé. Mais elle a fini par se lasser de le voir dépérir à la maison, loin des sommets qu'il affectionne tant au point de la rendre jalouse par moments. La montagne restera toujours belle alors qu'Héléna finira par faner...
Ses liens dans l'histoire

- Tyssia Novigrad : C'est une chef de clan Thoréenne (enfin c'est ce qu'elle pensait) et leur amitié, lui a permis plusieurs fois de passer au milieu de barbares sans risquer pour sa vie. Elle a malheureusement disparue et son clan fut dévasté, laissant Tjall penser qu'elle est morte. Ce qui n'est pas le cas...

- Jaqen : C'est un mercenaire qu'il a souvent croisé auprès de Tyssia. Après sa disparition, ils sont devenu ami et lui sert souvent de guide en se moment car les tension avec le peuple barbare à prit des proportions dangereuse pour les Euratiens.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Tjall le pisteur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le rat des villes et la souris des champs [Naya]
» [Mardi - 10h30] Mauvaise chute, maudits skis !
» Dépistage
» Un nouveau dépisteur-chef d'ici dix jours

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Outils de modération
 
Sauter vers: