Forum d'inspiration médiévale, contenu mature (déconseillé aux mineurs).
 

Partagez | 
AuteurMessage


Messages : 596
Date d'inscription : 23/06/2016

avatar

Ouvrir
MessageSujet: DUCHE DE MELLILA   Mer 26 Oct - 13:44


DUCHE

MELLILA




(cliquez sur l'image pour agrandir)

___Comté de Mellila
[*].....Baronnie à prendre
[*].....Baronnie à prendre

___Comté de Nieblapàramos
[*].....Baronnie à prendre
[*].....Baronnie à prendre

___Comté de Corduba
[*].....Baronnie à prendre
[*].....Baronnie à prendre

 




Mellila

Description



Le duché de Mellila est tenu depuis des siècles par la grande famille de Mellila, de laquelle le domaine tire son nom. Après la mort récente de l'ancien duc, le titre revient à son seul héritier, Aidàn II de Mellila. Cependant, ce dernier n'étant pas encore en âge de régner,  les pouvoirs reviennent à sa mère, Ekaterina de Mellila, qui en détient la régence jusqu'aux quatorze ans révolus de son fils.
Ses habitants sont appelés mellilanais/mellilanaise(s).

Spécialités du duché :
- La mode & les vêtements de luxe pour le comté de Mellila
- L'ingénierie navale (construction et commerce de bateaux) pour le comté de Corduba
- L’élevage de Pur-sang Namarréens pour la baronnie de Lanzaniebla
- La récolte et le commerce de sel pour la baronnie de Trinidad




Dernière édition par Chroniqueur Impérial le Sam 29 Oct - 21:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 596
Date d'inscription : 23/06/2016

avatar

Ouvrir
MessageSujet: Re: DUCHE DE MELLILA   Mer 26 Oct - 13:44


Mellila

Géographie



Idéalement placée au sud-est du duché de la Croix-des-Espines et au sud du duché de Néra, avec une frontière commune à la capitale d'Eurate, Mellila profite d'un commerce favorable. Par ailleurs le duché possède de nombreuses côtes tout au sud, allant du fleuve Oloron à l'ouest jusqu'au golfe d'Aurore à l'est, lui conférant un accès privilégié à la mer Reillem et vers l'océan Pange. Région maintenant la plus au sud d'Eurate, le climat y est sec ou humide selon la région, souvent doux en hiver, mais très chaud en été.

Le duché regroupe les comtés de Mellila, Corduba et Nieblapàramos et la capitale du Duché est Alcalà, dans le comté de Mellila. Il s’agit du centre névralgique du duché, là où se prennent les grandes décisions mais aussi là où se tiennent les grandes foires commerciales.

Mellila est un domaine aux terres et aux climats divers. Considéré par ses citoyens comme le «Joyaux d’Eurate», Mellila est donc un territoire très contrasté :

Le duché étant une terre tournée vers la mer, ses limites naturelles sont la mer Reillem au Sud et le golfe d'Aurore à l’Est. Cela offre, en premier lieu, une position géographique extraordinaire et un accès inégalable à la mère. Le fleuve Oloron le sépare du duché de la Croix des Espines, à l'Est défendu par un ensemble de citadelles gardant chacun des ponts qui le traversent.

Le duché de Mellila possède aussi un ensemble de petites îles au large des côtes, l'archipel  d'Alhucemas, dont seules deux îles sont suffisamment grandes pour accueillir des villes  :

  • Isla Ceuta  : La plus grande des deux et la plus au large.
  • Isla Penon  : Petite île ne comprenant qu'une Baronnie et ses terres, très fertile malgré sa taille.

Les autres îles sont pour la plupart un lieu de villégiature pour leurs riches propriétaires, rassemblées sous la vassalité d'une des baronnies voisines.

On peut aussi diviser les terres même de Mellila selon son climat et sa topographie en grandes zones  :
  • Les terres de l'Ouest dites Hautes Plaines : S'étendant d'Evalon au nord jusqu'à la mer Reillem au Sud, ce sont des terres plutôt humides, dominées par le climat océanique. C’est un territoire sur lequel l’on peut trouver des forêts et où l’eau ne manque pas. Les Mellilanais en prennent grand soin pour l’élevage de sanglier, la récolte de divers aliments (noix, noisettes,le maïs, etc) mais surtout pour son bois. Réputé pour sa qualité, le bois de ces terres est très demandé à travers Eurate dans la confection de meuble. En dehors des forêts, c’est aussi un paysage de pâturages et prairies pour chèvres à laine et vaches. La région est séparée du duché voisin à l'Ouest par l'un des plus grands fleuves d'Eurate : le fleuve Oloron.

  • Au nord se trouvent les collines d’Orcia, région partagées entre les duchés de Mellila et de Néra. Fortement boisée, elles sont lieux de chasse pour la noblesse lorsqu’elles ne sont pas déboisés pour la culture de céréales ou de fruits ou autres denrées destinées à nourrir le duché.

  • La partie centrale de Mellila, composée de nombreux vallons, est appelée la région des vallons de Borrode. Le climat plus doux et les terres plus fertiles font que la population y est plus grande et plus enjouée. Le fleuve Elouah y coule, rendant fertile les terres au dessus des plaines sèches de par sa crue et sa décrue. Ses berges sont cependant facilement inondable, et nombreux sont les villages qui ont dû être déplacés ou reconstruits à la suite d’une grande crue. Les champs y sont nombreux, s’étendant à perte de vue entre les reliefs des collines et les forêts.

  • Il existe aussi quelques massifs montagneux à l’Est, le Massif Corodien, à la fois disputées par Corduba et Néra. Cependant, ces montagnes sont des zones peu habitées. On y retrouve principalement des éleveurs de chèvres (apprécié pour leur lait) et de vaches des montagnes (apprécié pour son lait, le fromage qu’il en est fait et sa viande). On y retrouve aussi les quelques rares mines d’argent et de cuivre que l’on peut trouver sur Mellila.

  • Les terres du Sud-Est  dites Plaine sèches : Ce sont des terres plutôt chaudes et sèches, gouverné par un climat semi-aride. Cela se vérifie surtout en été où le soleil peut brûler cultures et hommes. Ce sont donc des terres où l’on cultive des fruits, légumes et arbres fruitiers supportant la chaleur (ex  : oliviers, tournesol, orangers, etc).

  • Enfin, le côtes de Mellila ouvrent l’horizon du duché sur la mer Reillem et le golfe d’Aurore. En longeant le littoral d’Ouest en Est l’on retrouve :
    - Costa-Ambrosia, aux grandes plages jalonnées de villes portuaires.
    - Costa-Ivoria, qui tient son nom du blanc de son sol d’un blanc aveuglant.
    - Costa-Bràva, aux littoraux de corniches escarpées descendant dans le golfe et formant de dangereuses criques




Revenir en haut Aller en bas
En ligne Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 596
Date d'inscription : 23/06/2016

avatar

Ouvrir
MessageSujet: Re: DUCHE DE MELLILA   Mer 26 Oct - 13:44


Mellila

Organisation Politique



I. Le situation politique

Le pouvoir est actuellement en période de transition. Galinto IV est mort depuis plusieurs mois et son testament ne laissait pour héritier que son fils Adriàn II, alors à peine âgé d’un an. Ekaterina, épouse du défunt duc, a été désignée comme régente par le Cercle Inférieur de Mellila.

Cependant, cette décision a été prise dans un climat plus que divisé. La raison principale de cette division étant qu’Ekaterina est la fille d’Aznar II, grand ennemi de Galinto IV, et que les alliés des Mellila se méfiaient de l’influence de sa famille sur elle. De plus, la plus grande partie de la noblesse soupçonnait Ekaterina d’être la commanditaire de la mort de son ancien époux.  Cependant, les chose ont été réglées, la régente innocentée et les comploteurs punis. C’est maintenant bel et bien Ekaterina qui détient le pouvoir jusqu’à ce qu’Adriàn fête ses quatorze ans.

La régent est personnellement conseillée par un conseil restreint  de régence assez fermé :

  • Cristobàl de Corduba (Cousin de la régente et parrain du duc) - Premier Ministre
  • Vito Vescovo (Evêque) - Ministre des finances
  • Ivar Entraygue (Militaire originaire de Volg) - Ministre des armées
  • Cordélia de Hécatia (Fille de la noblesse)



II. Les relations diplomatiques
1. Envers les autres duchés :


  • Duché de Néra  :
    Entente cordiale depuis quelques temps, malgré d'évidentes rivalités par le passé.

  • Duché de La Croix des Espines  :
    Les ennemis de toujours n’ont pas encore tenté d’envahir le territoire de Mellila, malgré ce qui semble être un désordre politique. Les nobles et les dirigeants du duché voient cela comme une approbation discrète de la décision de mettre la régente au pouvoir.
    Pour l’instant, les relations entre les deux grands domaines sont plutôt de l’ordre de l’observance.

  • Duché de Volg  :
    Le territoire n'étant pas en contact direct avec Mellila les échanges sont rares, étant essentiellement basés sur un commerce relativement stable entre les deux duchés.


2. Envers les voisins de l'Empire :

De part sa position et le commerce que le duché entretient avec  Noxa, et malgré la différence de culture, les relations diplomatiques sont relativement positives. Les nombreux raids de pirates tassiliens sur les navires de Mellila entachent cependant ces relations.

D'autre part, étant donné sa position géographique, le territoire de Namarre est plutôt bien protégé de l’invasion des autres populations qu’ils traitent de barbare. Donc, c’est plutôt une relation de dédain et d’ignorance commune.



Revenir en haut Aller en bas
En ligne Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 596
Date d'inscription : 23/06/2016

avatar

Ouvrir
MessageSujet: Re: DUCHE DE MELLILA   Mer 26 Oct - 13:45


Mellila

Histoire




[A venir]



Revenir en haut Aller en bas
En ligne Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 596
Date d'inscription : 23/06/2016

avatar

Ouvrir
MessageSujet: Re: DUCHE DE MELLILA   Mer 26 Oct - 13:45


Mellila

Lois et décrets




I. Lois Maxima en vigueur dans toute la principauté

⦁ Les titres et les charges d’un seigneur défunt se transmettent selon le dernier testament en vigueur.

⦁ Le Duc peut destituer un seigneur de ses fonctions si, et seulement si, il a l’approbation du Cercle Inférieur de Mellila.


⦁ La monnaie en vigueur dans le duché de Mellila est l’Asturie. Les pièces sont actuellement en refonte régulière pour pouvoir être à l’effigie du futur Prince-Electeur Adriàn II.


⦁ Chaque citoyen doit deux jours par mois au seigneur à qui il doit hommage.


II. Lois Minima en vigueur dans le duché de Mellila


III. Les autres



Revenir en haut Aller en bas
En ligne Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 596
Date d'inscription : 23/06/2016

avatar

Ouvrir
MessageSujet: Re: DUCHE DE MELLILA   Mer 26 Oct - 13:45

Personnages importants


Ekaterina De Mellila

Registre

■ Son âge : 27 ans
■ Lieu d'origine : Duché de Mellila
■ Son rang : PNJ
■ Son métier : Duchesse-Régente

Son histoire

Ekaterina est la troisième fille d'Aznar II (Comte de Corduba) et sa femme Katerina (fille du Baron de Grenado). Destinée à un mariage politique, elle a été éduquée en grande dame par les préceptrices du palais. On lui enseigna ainsi l'élégance, l'étiquette, le maintien, le chant, le clavecin, la danse, l'art, la lecture et enfin l'écriture.

Malgré une éducation stricte et exigeante, la demoiselle trouvait une évasion dans les jeux et les malices de son cousin Cristobàl, fils du frère cadet d'Aznar II. A cette époque, les deus enfants étaient naturellement très proches.

Quand virent ses douze ans, la jeune fille commença régulièrement à fuguer. La pensant d'un sentiment de solitude, le comte mit alors à sa compagnie la jeune Cordélia de Hécatia. Cette dernière se destinait être à la fois la demoiselle de compagnie et la garde de la princesse de Corduba, dont la valeur grandissait aux yeux du comte.

Vinrent ensuite une succession de malheurs, débutant par la mort en couche de la comtesse de Cordubat et son enfant à naître. Suivirent plus tard deux des fils du comte, l'une de ses fille ainsi que sa petite-fille, succombant tous les uns après les autres à une maladie qui a touché grand nombre de gens. Pris de chagrin Aznar II fit alors revenir ses enfants et petits-enfants encore vivants au palais, où il les "enferma" dans  ce qui peut être appelée une prison dorée.

Alors profitant de sa faiblesse l'un de ses plus vieux ennemis, Philippe le Prince-Electeur de Namarre, devint de plus en plus menaçant. La paix ne fut préservée qu'au prix d'un impôt plus conséquent, d'accords commerciaux défavorables à Corduba et de la cession d'une partie des terres à Mellila. Cet accord fut scellé par un échange entre l'une des filles de Philippe et l'une de celles d'Aznar II. Ainsi Ekaterina dut épouser Galinto de Mellila, fils du duc de Mellila et Prince de Namarre.

Dès lors Ekaterina vécu enfermée dans l'aile ouest du palais de Mellila, où seules ses demoiselles de copagnie furent autorisées à sa suite. Cette vie de réclusion dura jusqu'à ses seize ans, âge auquel le jeune fille devint femme. Dès lors commença son calvaire : son époux, devenu héritier après la mort de son frère aîné puis Prince-Electeur au décès de son père, devint obnubilé par son besoin de descendance. Que la jeune femme le désire ou non, elle devait plier à ses assauts de plus en plus brutaux. Et comme si cela ne suffisait pas, le reste de la cour de Mellila à laquelle elle pouvait désormais se joindre multipliait hostilités et mesquineries.

Après plusieurs fausses couches qui la dévastèrent, Ekaterina accoucha enfin d'un fils. Sa haine envers on mari s'était alors éveillé et renforcée, ayant appris ses adultères et sa possession d'une maison où vivaient ses maîtresses, le "petit palais du Parc-aux-cerfs, tenue par sa favorite, une certaine Señora de Pompudara. Ces révélations ainsi que la naissance de son fils semblèrent avoir sorti la duchesse-consort de sa torpeur et de sa longue déprime.

Peu de temps après, alors que le duc Galinto confirma son héritier en couchant son nom sur son testament, il fut victime d'empoisonnement. Bien vite Ekaternia, alors devenue régente en sa qualité de mère de l'héritier légitime, fut accusée par la famille de son défunt époux. C'est alors pour se protéger, mais aussi pour l'aider, qu'elle forma un conseil de régence composé notamment de gens de confiance venus de Corduba, tels que son cousin Cristobàl et un fidèle homme d'arme prénommé Ivar.

Depuis peu les soupçons sur son implication dans la mort de Galinto ont été levées et sa légitimité en tant que régente a été officiellement reconnue. Néanmoins la régente se montre souvent absente, et c'est la plupart du temps son Premier Ministre Cristobàl de Corduba qui la remplace en toute situation.

Compétences

Plus d'information ICI
■ Erudition (Linguistique) - 1
■ Erudition (Arts) - 1
■ Administration (Finances) - 2
■ Administration (Intendance) - 2
■ Politique - 2
■ Etiquette - 3
■ Persuasion - 2
Notes

Bien que ce personnage soit à la tête du duché, la gérance est en fait assurée par Cristobàl de Corduba. Ce dernier étant l'officiel représentant de la régente, toute négociation avec lui est comme si vous vous étiez adressé à la Régente elle-même.

Si vous souhaitez faire intervenir ce personnage dans votre RP, merci de contacter le staff (par MP au Chroniqueur Impérial).




Prédéfini

J’ai fais le choix de fournir une liste de personnage prédéfini peu développé pour que les joueurs puissent les prendre et les construire comme ils le souhaitent. En dehors d’Aznar, les noms peuvent être changés mais doivent toujours avoir une consonance hispanique. Les avatars peuvent ausis être changé. Cependant, j’attends à ce que les informations qui sont fournis ici soient respectées dans la biographie mais aussi dans le jeu.


> Ivar Entraygue

  • Cet homme est un vrai mystère. Personne ne sait rien de lui. Et lui, le sait-il vraiment, qui il est ? En dehors de son apparence typiquement volgienne, il ne laisse rien transparaître de son passé. Ni de la raison qui l’on poussé à devenir soldat pour le Duc de Corduba.

[Cette partie est libre à toute interprétation.]

  • Ivar rencontre Ekaterina d’une de ses visites dans les casernes de son père, Aznar II de Corduba. Il est alors sur le point d’être puni pour une erreur qu’il n’a pas commise mais, étranger, les soupçons tombent évidemment sur lui. Ekaterina intervient malgré les remontrances de son père. Il devient par la suite le garde du corps et le maître d’arme de la jeune fille.
  • Lors de son mariage, Aznar refuse qu’il la suive étant donné que le contrat montre bien qu’aucun homme ne doit faire partie de sa suite (sûrement la peur qu’elle entraîne un amant avec elle). Mais Aznar reconnaît les talents de l’homme et en fait un officier dans son armée.
  • Quand Galinto meurt, il démissionne et va de suite vers celle qui l’a sauvé de la mort. Il accepte sa demande de l’aider à gérer les armées et ses ennemis dans la cours. Mais il rencontre une femme différente de la jeune fille qu’il a connu. De même, l’animosité que lui montre Antonio ne l’aide pas à gérer les armées qui sont maintenant sous sa responsabilité.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne Voir le profil de l'utilisateur
 
DUCHE DE MELLILA
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le château de Fougères
» BRETAGNE
» de la lecture pour tous !
» Grand duche de Serbie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Outils de modération
 
Sauter vers: