Roclème D'Estralbore
NouveauRépondre
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Roclème D'Estralbore ─ Sam 20 Aoû - 19:51
avatar
    Invité
    Invité




    Fiche de présentation
    Roclème D'Estralbore


    • Nom : d’Estralbore
    • Prénom : Roclème Corbe Senebrun
    • Age : 34 ans
    • Sexe : Mâle
    • Rang : Citoyen - Noble sans terre
    • Métier : Spadassin quand il court les Lices ; Rentier dès lors qu'il hante tavernes et bordels.


    Physique


    Rempart d’argent sur champ de sinople, la flamboyante silhouette du preux semble portée par la voûte elle même ; Le voile de l’aurore, aussi prismatique que sublime, ne semble pouvoir dévorer et égaler sa radiance. En garde médiane, Le baron de plate semble déchirer l’éther à bout d’estoc ; Calice des aspirations et des chimères de rosières, il est prêt à faire son office.
    L’hobereau d’Estralbore, c’est le frarin qui fait front et affront ; L’autre concurrent. Il est pour tous la facette escamotée de l’écu, celle qui finit toujours contre terre … Celle qui ne peut, ni ne doit jamais briller. Et pourtant. Son pas est léger, indolent … Insolent. Il fanfaronne. C’est juché sur près de quatre coudées, que le « vil » observe le jouvenceau rutilant ; C’est porté par une charpente aussi épaisse que ciselée, qu’il prépare son ascension. De ses plus jeunes années, le soiffard a gardé de bons restes ; La broigne sang-de-boeuf cingle toujours un corps nerveux, alerte, puissant. La mise du spadassin, n’augure rien de funeste ; Elle n’éveille pas la vigilance et appelle le mépris. Le baudrier bat ses cuissardes, brûlant de faire pleuvoir l’acier ; Ses mains, de cuir gantées, se languissent d’étreindre le cuir et l’airain. Sa chevelure, volontairement privée d’eau claire, s’envole pour mieux retomber sur ses tempes ; Crinière dense, grasse et mordorée … Soigneusement dépeignée. Son visage semble vultueux, noyé par le rouquin et les abus qu’il peut inciter ; Il est simplement robuste et volontaire, tout comme celui qui le porte. Cette trogne, est plus celle du survivant, que du bon-vivant. Une simple œillade et il surine déjà son émule ; A l'orle de ses sourcils broussailleux, luisent des mires d'un noir profond. Vertigineux.
    Le doute nait dans le maigre interstice du vantail, couvrant le cap du favori ; A l'y voir poindre, le baroudeur sourit ... Enfin. Le rictus arque ses lèvres charnues, barde ses pommettes de saillies tranchantes et creuse de piquantes rigoles sur ses joues ; Un des rares attributs, dont le fils d'Estralbore jouit et sait user ... Abuser, même. Encore, la noblesse lisse et creuse sera déçue par l'issue de ce tournois ; Encore, elle devra se détourner de son idéal, pour voir triompher ce qu'elle déprécie. Elle devra, à contrecoeur, prononcer le nom de ce héraut indocile : Roclème.




    Caractère


    Ce que les ainés ont façonné ; Ce que les années ont ouvragé.
    Ce qu’une jeunesse oisive a réveillé, ce que l’homme en devenir, a placé en sommeil.
    Tout cela est bien loin derrière l’unique héritier d’Estralbore, de ce temps là ne reste plus qu’un capital bien mal acquis à dilapider. Dans chaque plaisir éphémère, épreuve faite à ses sens, l’ancien captif des ambitions patriarcales et nervi des fantasmes matriarcaux, efface les outrages. Il n’est probablement pas devenu ce qu’on attendait de lui. Sa route est faite de pentes escarpées et fangeuses, de dédales luxuriants. Jamais, il n’a pu se résoudre à emprunter les sentiers battus ; Plus encore, s’ils l’avaient été, pour lui. Brûle dans cet irrépressible désir d’insurrection, la vision viciée et acerbe de ses géniteurs : Ce père arriviste et oublieux ; Cette mère faraude et résignée.
    Ceux là sont partis, l'un après l'autre ; Sans doute est-ce leur seule réussite.
    De son éducation, le ferrailleur a gardé des restes, elle se manifeste principalement à travers son art : Celui de la brette. Ses bottes ont rendu vermeil plus d'un tabar, au mieux, plus d'un fessard. Pour cette discipline, le jeune apprenti qu'il fut, faisait preuve d'une incroyable opiniâtreté. Sans doute était-il destiné à aimer le rouge.
    Pour le maintien et l'étiquette cependant, la constance n'a jamais été de mise ; Ce beau diable a toujours eu un goût prononcé pour la provocation. Forgé pour endurer, pour endosser le mauvais rôle, il aime faire postillonner les privilégiés et ce fiel, il le leur rend bien. Habile et retors, Roclème a du verbe, ses tirades sont plus effilées que la tranche de sa lame ; Il aura si tôt fait de prouver que, pour les mots comme pour le port des armes, les nantis font dans l'apparat. Le personnage est affreux, le masque est disgracieux, mais sous ce fard, il y a un acteur.
    L'homme aurait pu utiliser sa verve pour caresser l'oreille et les bourses des augustes quand il en use pour panser les plaies des parias avec lesquels il fraie. Ce drille aurait pu reprendre le domaine et les terres pour amasser sous le regard famélique de la gueusaille, des richesses qui n'avaient rien de méritoires ; Pourtant, il mène une vie de pendard. Ce choix n'est guère alimenté par le fatalisme, bien au contraire, il cèle un idéalisme constamment éprouvé. Certains espoirs peuvent encore étreindre les tripes d'un homme, si bilieuses soient-elles ; Une figure de coeur peut surclasser le pique. Attend de se révéler cette part de lui même, cet aspect de la noblesse désapprise qu'il occulte sous les gallons de pousse au crime.
    En somme, il se pourrait que derrière ses abords irrévérencieux, dépravés et volubiles, se cachent des facettes plus chatoyantes. Une bienveillance insoupçonnée pour qui mérite son estime, une loyauté indéfectible pour qui gagne son respect, plus encore, des conseils avisés et pertinents, pour qui veut les entendre. Un vrai combinard sait s'adapter. Il y est ceux qui sont brisés et ceux qui ne sont que maculés ; Ces derniers, on peut encore les décrotter.



    Compétences de base


    Citoyen :

    ♦ Escrime (Sabre) - 4
    ♦ Ambidextrie (Dague à rouelles) - 2
    ♦ Escamotage - 1
    ♦ Négociation - 1




    Histoire


    Quelle fierté pour Aricle d’apporter au Domaine d’Estralbore un héritier ; Tant de gloriole pour un si infime legs. Ce châtelain des Terres de Sinople, ne vivait pas même à travers les yeux de son usurier de Baron ; Tous ces petits seigneurs besogneux qui étaient eux même trop affairés, à mirer du côté de la capitale du Duché de la Croix des Espines. Sans véritable considération, autre que la sienne, cet ancien membre de la brigue avait fait l’acquisition de quelques lopins de terres cultivables et de ce qui fut jadis un logis de chasse. Cette cession de terrain, il ne la devait pas à ses faits d’armes, mais à l’infâme richesse qu’il avait accumulée en pillant les cadavres Durdinis et Namarriens*. Au bassin Opalin, le troupier avait vite appris à prendre position ; Entre la ligne de front et l’arrière garde.
    De ce patrimoine crasseux est née l’exploitation, le premier échelon vers une noblesse que son fils devrait asseoir ; Non sans surélever la hauteur de l’assise. Le décès de l’Impératrice ne calma guère les ardeurs du hobereau avide ; Sans doute fut-ce la raison pour laquelle il déversa sa richesse dans l’éducation de cette engeance ; Un puits sans fond.
    Le patriarche acquit rapidement la certitude que son rejeton était au final devenu, sa punition ; L'expiation de ses péchés, commandée par les Divins eux même. Et alors qu'il pensait qu'il ne lui restait plus que son épouse, Mahaut, la pauvre femme succomba à l'ergotisme. Elle le fit en silence et dans une totale réclusion ; Une manière d'être qu'elle aura conservé de son vivant à son gisant.
    Le galopin, devint un homme, bien trop tôt ; Face à ce père amoindri, veule et naïf, il prit sans peine l'ascendant. L'histoire de Roclème est comme tant d'autres ... Faite de conflits intestinaux, de passions et de désillusions. Il eut si tôt fait d'apprendre que celle de son aïeul était faite de mensonges en courant les bourgs alentours et leurs godales. Fût-ce la raison pour laquelle il refusa de s'enrôler, de prêter serment d'allégeance à l'un de ces petits seigneurs ou pire encore, d'accepter d'épouser leurs héritières.
    Aricle, moribond après ce second souffle, poussa une ultime expiration. Il se raconterait qu'il aurait passé l'arme à gauche, la menotte agrippée à son "titre de noblesse" ... Un morceau de vélin qui ne signifiait plus rien. Qui n'avait en vérité, jamais rien signifié à personne, si ce n'était à lui.

    Affranchi, Roclème céda ses terres contre une généreuse rétribution. Se laissant aller à courir la vilaine, à boire sans soif et marauder. Chaque carillon d'or et d'argent, était une restitution faite aux vénérables qui avaient fait tinter l'acier ; Ceux qui avaient mérité de revenir, les poches pleines d'une honnête rapine. Mais aucune bourse n'est sans fond, dans son sillage s'affairaient les usuriers et s'allongeaient les ardoises. Sans toit, foi, ni loi, le traine misère fut rattrapé par ses créanciers ... C'est ainsi que naquit la légende, celle du triste sire d'Estralbore. Exploitant la seule discipline dans laquelle il avait accepté d'exceller, durant sa jeunesse dissolue, il pris les armes pour intimider les mauvais payeurs, comme lui. Parfois pour faire disparaitre les parasites les plus tenaces ... Comme lui. Sans faire dans le feutré, l'homme cumula les "Duels judiciaires" sanglants pour asseoir sa réputation de fine lame. Tant et si bien qu'une poignée de rebuts de la noblesse, commencèrent à s'offrir ses services. Si vous saviez à quelles extrémités peuvent arriver les parvenus, pour protéger leurs biens ou dérober ceux que leurs cœurs corrompus désirent. Il fallut six longues années au Surineur pour éponger ses dettes et se construire un solide réseau ... Temps de la catharsis.
    C'est donc lors de tournois que le gaillard croise désormais le fer, officiellement ; Faire-valoir des seigneurs inaptes ou couards, il resquille aux couches, tables seigneuriales et caves à vin.
    Ces plaisirs peuvent être appréciés sans scrupules, quand ils sont méritoires.




    Derrière l'ordi


    Certifiez-vous avoir au moins 18 ans ? Chef, oui chef.

    Avez-vous lu le règlement ? code validé


    Comment avez-vous trouvé le forum ? Via topsite

    Le design du forum est-il lisible ou avez-vous eu des problèmes pour vous y retrouver ? Nope, c'est limpide, lisible ; Bref la salle de jeu est bien rangée.

    Avez-vous des questions ou des suggestions ? Ça viendra peut-être, je découvre, je prends mes marques.


    © Never-Utopia
    Re: Roclème D'Estralbore ─ Sam 20 Aoû - 19:59
    avatar
    Bienvenue parmi nous.
    Puisses tu trouver joie et rp.
    N'hesite pas à passer sur la box pour faire connaissance.

    Amicalement courage


    Re: Roclème D'Estralbore ─ Sam 20 Aoû - 20:31
    avatar
      Invité
      Invité
      Bienvenue sur le forum, spadassin!
      Re: Roclème D'Estralbore ─ Sam 20 Aoû - 20:37
      avatar
      Salut Smile


      Re: Roclème D'Estralbore ─ Sam 20 Aoû - 21:41
      avatar
        Invité
        Invité
        Bienvenu Wink
        Re: Roclème D'Estralbore ─ Dim 21 Aoû - 15:28
        avatar
          Invité
          Invité
          Bonjour et merci pour votre accueil. Je viens donc signaler que ma fiche est terminée
          Re: Roclème D'Estralbore ─ Dim 21 Aoû - 15:42
          avatar
          Merci Roclème, nous allons nous occuper de toi le plus rapidement possible. ^^


          Re: Roclème D'Estralbore ─ Dim 21 Aoû - 15:48
          avatar
            Invité
            Invité
            Bienvenue , amuse toi bien ^^
            Re: Roclème D'Estralbore ─ Dim 21 Aoû - 18:46
            avatar
            Bonsoir et bienvenue sur le forum.

            Jolie présentation mais il manque le code indiquant que tu as bien lu toutes les petites clauses du règlement. Comment trouver le code ? C'est simple, il s'agit de morceaux de phrase apparemment incompréhensibles (ou en tous cas dans une langue suffisamment obscure pour que le pauvre chroniqueur que je suis la considère comme incompréhensible), écrit en italique et entre crochets au milieu du règlement.
            Re: Roclème D'Estralbore ─ Dim 21 Aoû - 18:55
            avatar
              Invité
              Invité
              Wups, erreur réparée cher Chroniqueur. Mea culpa pour cet odieux oubli ^^
              Re: Roclème D'Estralbore ─ Dim 21 Aoû - 20:10
              avatar
                Invité
                Invité
                Classe l'avatar !

                Bienvenue
                Re: Roclème D'Estralbore ─ Dim 21 Aoû - 20:20
                avatar
                Je crains qu'il ne manque encore au moins 2 fragments du code.
                Re: Roclème D'Estralbore ─ Lun 22 Aoû - 9:34
                avatar
                  Invité
                  Invité
                  Tu tiens les bons bouts !

                  *Highfive Bro'*

                  Re: Roclème D'Estralbore ─ Lun 22 Aoû - 9:43
                  avatar
                    Invité
                    Invité
                    - Facepalm - Non sérieusement, embarras total. Trop d'empressement uû
                    Voici donc le code au grand complet, encore désolé : °
                    Re: Roclème D'Estralbore ─ Lun 22 Aoû - 9:44
                    avatar
                      Invité
                      Invité
                      Roclème d'Estralbore a écrit:
                      - Facepalm - Non sérieusement, embarras total. Trop d'empressement uû
                      Voici donc le code au grand complet, encore désolé : °

                      Bon vu que t'es venu, ça passe. Tout nu dans la Cour pendant 1 heure.

                      La prochaine fois ce sera le fouet !
                      Re: Roclème D'Estralbore ─
                        Contenu sponsorisé



                        Aller à la page : 1, 2  Suivant