Forum d'inspiration médiévale, contenu mature (déconseillé aux mineurs).
 

Partagez | 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité


Ouvrir
MessageSujet: Héléna Holchell - Une femme solitaire   Mar 2 Aoû - 12:02





Fiche de présentation
Héléna Holchell


• Nom : Holchell
• Prénom : Héléna
• Age : 23 ans
• Sexe : Féminin
• Rang : Citoyenne
• Métier : Mercenaire


Physique


Lorsque l’on parlait d’Héléna Holchell, les rares personnes qui connaissaient ce nom blêmissent à vue d’oeil. Alors que d’autres la surnommaient à voix basse “le corbeau”.
Pourquoi ce surnom ? Les corbeaux ne sont-ils pas généralement liés à la mort ?
Et bien pour Héléna c'est plus ou moins la même chose.

La jeune femme était très reconnaissable avec sa peau si blanche que l'on pourrait croire que c'est la fille de la lune.
De plus, la pâleur de son teint était encore accentuée par ses longs cheveux aux couleurs charbon bouclés qui cascadaient dans son dos. Des cheveux qui étaient rarement attachés, cela se voyait, car sa longue tignasse brune semblait constamment emmêler.

On pouvait tout de même observer quelques nuances de couleurs sur son visage. Des yeux verts pâles qui pouvaient vous jeter un regard glacial sans raison particulière.
Mais aussi des fines lèvres rouges ainsi que quelques rougeurs sur ses joues qui rougissaient à cause du froid, car sa peau était tout même sensible.

Même si Héléna était une femme, elle ne restait pas moins une mercenaire. Elle préférait donc  un bon pantalon de cuir, un haut en laine de couleur verte et une simple cape noire ainsi que des bottes de cuir à une robe lourde et encombrante lorsqu’elle se battait.
Elle un fourreau en acier avec une épée de Chantelame se trouvait à l'intérieur et elle était toujours accroché à sa ceinture, Héléna ne s'en séparait jamais... Sauf pour dormir sans doute.



Caractère


Héléna était encore jeune dans ce monde, mais elle avait su s’endurcir avec le temps.
Elle n’était plus l’enfant naïf et faible que sa mère détestait, maintenant c’est une jeune femme sûr d’elle et forte.

Néanmoins, on pouvait dire qu’elle n’était pas vraiment bavarde ni souriante avec les inconnus qui l’entouraient ou qui l’employaient pour ses services.
Elle était même plutôt solitaire et préférait travailler seule.
Alors que si elle était en compagnie d’une personne qu’elle appréciait et en qui elle lui accordait sa confiance, la femme austère faisait place à une jeune femme agréable. Cependant, il fallait faire attention avec elle, elle avait la rancune tenace.

Quand elle était encore qu’une enfant, Héléna était une fillette timide, naïve et en plus elle était faible. Mais quand elle fut recueilli par Cadeyrn, son mentor, elle avait dû apprendre beaucoup de chose qui forgeaient ainsi son caractère d’aujourd’hui.
Elle avait appris le maniement des armes ce qui augmentait un peu plus sa forme. Néanmoins il lui avait aussi enseigné d’être à la fois vigilante, discrète mais elle devait aussi analyser les personnes autour d’elle.

Toutes ces années, avaient changés considérablement son caractère. Dorénavant, elle ne sourcillait plus devant la moindre goutte de sang ou encore devant un membre découpé de son adversaire.
Tout ce qui l’intéressait à Héléna dès à présent, c’était de retrouver son père et de le tuer afin d’assouvir sa vengeance.



Compétences de base


4: maniement d'une épée chantelame que lui a offert son mentor.
2: vigilance.
1: forme physique.
1: équitation.

Histoire



Son histoire remonte neuf mois avant sa naissance sur ces terres.


Sa mère Marie Holchell, travaillait pour un marchand assez connu, Stan Wyzer dans le domaine des bijoux et autres joyaux, à Sinople. Elle l’aidait pour tout ce qui était de tenir son magasin quand il n’était pas présent, d’accrocher des affiches dans les ruelles pour attirer les clients et encore pleins de petites choses sans vraiment d’importance.

Elle aimait cet homme. Mais à son grand malheur, elle tomba enceinte par accident. Quand le marchand l’apprends de la bouche de Marie, il la vira.

Il ne voulait pas la voir, elle et l’enfant. Marie avait dû partir loin de lui, les larmes aux yeux, non loin de la grande ville pour vivre dans un petit village.

Après tout, il avait déjà une femme avec deux enfants, une petite fille ainsi qu’un grand garçon. De plus, il avait la réputation d’être un escroc et que c’était un homme qui n’hésiterait pas à tuer ses concurrents.

En soit, un homme dangereux, mais nous y reviendrons plus tard.


Les années passaient plutôt vite, Marie avait accouché d’une petite fille il y a maintenant neuf ans.

Cette enfant s’appelait Héléna Holchell, elle avait hérité des yeux verts de sa mère ainsi que sa peau très pâle. On aurait pu croire qu’elle était malade la pauvre enfant.

Héléna était une petite fille banale, elle n’avait rien de spécial. Tout ce qu’on disait d’elle dans le village, c’était une fillette que l’on pourrait qualifier de faible, naïve et timide au point de se cacher dans les jupes de sa mère encore à son âge.

Mais sa propre mère, Marie, la détestait. Elle ne cessait de lui répéter qu’elle n’aurait pas dû naître, qu’elle n’était qu’un accident. Que sans elle, elle serait encore proche de l’homme qu’elle aimait. Malgré cela, l’enfant ne s’en plaignait pas et elle gardait le sourire.


Si seulement sa propre mère l’avait prévenu que son géniteur était un homme dangereux. Malheureusement, l’amour peut rendre aveugle. Et ça, Héléna l’a bien appris à ses dépends.


Un jour, elle souhaitait rencontrer son père. Elle se doutait bien que sa mère ne lui dirai rien néanmoins, elle savait que c’était un marchand.

Après deux années de recherches, Héléna avait onze ans et elle connaissait l'identité de son père. Avec quelques piécettes et un aimable fermier, la jeune fille fut conduite à Sinople.


Mais une fois arrivée là-bas, tout ne se passait pas comme elle l’aurait souhaitait.

Stan Wyzer qui était censé être son père était fou de rage, parce qu’évidement la fillette avait posé des questions à tout le monde pour le retrouver et dorénavant, tout le monde disait qu’il avait engendré des bâtards. Même sa femme et ses enfants ne voulaient plus le voir et l’avaient jeté hors de chez lui, comme un malpropre.

Entre temps, Héléna était rentré chez elle le plus vite possible quand elle vit la rage et la sensation de danger qui émanait de cet homme.


Sa pauvre mère avait eu seulement le temps de corriger son enfant pour la fugue qu’elle avait fait dans son dos. Cependant, le père, Stan, fit une petite visite à la famille Holchell quelques jours plus tard. Héléna vit sa mère se faire poignarder, éventrer et même égorger sous ses yeux innocent tandis que l’homme traitait sa mère de coureuse de remparts, puterelle et bien d’autres surnoms tout aussi charmant alors qu’elle avait tenté de se débattre et qu’elle hurlait à gorge déployer pour finir avec un son glutural.

L’enfant était bien évidemment choquée par cette sauvagerie, mais son instinct l’avait poussé à fuir ces horreurs pour sauver sa propre vie.

Elle avait réussi à se cacher malgré la terreur qui la rongeait dans les écuries de l’auberge, à l’intérieur d’une meule de foin.


Quand la nuit fut avancée, Héléna se dirigea vers la petite chaumière qu’elle avait fuit plus tôt dans la journée. Le sang de sa mère avait giclé partout, sur les murs, la porte d’entrée ainsi que sur les chaises et la table.

Le corps glacer et ensanglanter de sa mère se trouvait là, le dos sur le sol dans une marre de sang séché, son regard semblait fixer le mur à côté d’elle.

A la vue de ce spectacle, l’enfant n’avait pu retenir ses larmes et ses sanglots.

Quelques instants passaient quand Héléna entendit de lourds bruits de pas derrière elle. Elle se retourna aussi vite qu’elle avait pu pour voir qui se trouvait derrière elle.


Un homme qui ressemblait à un géant pour une fillette de onze se tenait dans l’encadrement de la porte. Il possédait une carrure imposante qui pouvait faire pâlir plus d’un chevalier en armure. L’inconnu avait des cheveux poivre et sel mi-longs qu’il ramenait en queue de cheval au niveau de sa nuque ainsi qu’une barbe en tailler en collier. Beaucoup de cicatrices ornaient son visage ce qui rendait ses traits encore plus durs et son regard d’un gris comme de l’acier n’arrangeait rien. Malgré la dureté de son yeux, il posa une main tendre sur la tête de l’enfant qui ne séchait pas ses larmes.

Néanmoins, la fillette était surprise du geste de l’inconnue, sur le coup, elle se méfia mais l’homme lui faisait comprendre avec douceur qu’il ne lui voulait pas de mal. L’inconnu éloignait Héléna du corps de sa mère pour la faire s’asseoir sur un vieux lit qu’elle partageait avec sa défunte mère.


Elle avait pu apprendre le nom de cet homme : Cadeyrn.

Pendant qu’il couvrait le corps d’un linge assez grand, il parlait un peu de lui. C’était un mercenaire qui passait dans le coin et qui avait entendu ses sanglots. A la demande de Cadeyrn, elle lui raconta ce qu’il s’était passé le matin alors que ses frêles épaules tremblaient. Il lui disait qu’il était désolé pour sa perte et qu’il aurait aimé être là quand le cauchemar se présentait.

Toutefois, Cadeyrn proposa à Héléna de le suivre pour qu’elle ne soit pas dans une situation forte déplaisante, mais elle voyait aussi une pointe de compassion dans son regard. Elle avait hésité au départ puis finalement l’enfant avait prit doucement la main du géant comme pour donner sa réponse.


Héléna n’avait pas vu les années passer au côté de son tuteur dans la région de Vlog. Il lui avait apprit toutes sortes de choses comme le maniement des armes, l’équitation ou encore comment elle devait se battre à main nues. Mais aussi, il lui avait enseigné à s’endurcir face à certaines situations auquel elle allait être confronté si elle souhaitait devenir elle aussi une mercenaire. Avec le temps, Héléna n’avait plus la même vision du monde qu’autrefois.

Les années qu’elle avait passé avec Cadeyrn étaient ses plus belles années parce qu’ils étaient très complice, il l’avait considéré comme sa fille et pour elle un père qu’elle n’avait jamais eu.

Cependant, la jeune femme voulait vivre de ses propres ailes sans Cadeyrn à ses côtés et il l’avait bien compris.


La jeune femme n’avait qu’un seul but en tête: tuer Stan Wyzer, son géniteur qu’elle appelait.

Elle avait passé des journées sur son cheval, galopant à travers diverses forets, plaines ou villages. Mais quand elle arriva dans une grande ville de Fenyes, un grand sourire se formait sur ses lèvres. Elle avait entendu dire que l’homme qu’elle recherchait se trouver à cet endroit. Elle allait enfin avoir sa revanche.

Bien heureusement pour elle ce fut facile, entres les soûlards des tavernes et des filles de joies des bordels, il suffisait de quelques pièces ou deux pintes de bières pour faire parler une personne.

Les personnes lui indiquaient le nom du bordel où l’on pouvait le trouver facilement. Héléna ne pouvait pas attendre, elle avait décidé de se faire passer pour une des filles du bordel pour assouvir sa vengeance, même si elle devait y laisser quelques pièces d’or.


Elle avait eu beaucoup de mal à convaincre le gérant du bordel quand elle l’avait finalement trouvé. Heureusement l’or arrive à bout des plus bornés. Bien évidemment, elle avait du se dénudé un peu pour que son stratagème marche, mais si un autre homme que Stan s’approchait, elle n’hésitait pas à lui présenter la dague qu’elle cachait dans sa botte.

Mais c’est vers une heure tardive qu’elle vit Stan entrait. Son corps semblait avoir pris beaucoup de poids par rapport à quand elle l’avait rencontré et son crâne s’était dégarni. Comme convenu le gérant l’amenait vers Héléna qui jouait le rôle d’une nouvelle inexpérimentée. Stan semblait ravi de cette annonce et la jeune femme le conduisait dans une des chambres qu’elle ferma à double tours quand ils furent rentrés. Son père n’avait pu se retourner que la jeune brune avait attrapé le dague qu’elle planta avec force dans le dos de l’homme, elle n’avait pas calculé le nombre de fois qu’elle l’avait poignardé, tandis qu’il tombait lourdement au sol en hurlant comme un force né.

Elle savourait à la fois sa vengeance et sa victoire pendant qu’elle le poignardait sans relâche comme il avait fait avec Marie.

Quand la folie meurtrière d’Héléna fut passé, elle tourna son visage vers un petit miroir qui se tenait contre le mur. Sa victime gisait dans une mare de sang alors que son visage montrait la terreur qu’il éprouvait lors de ses derniers instants. Des gouttes de sang avaient giclés sur les meubles, les murs et même le miroir de la pièce. Malgré ce sentiment de déjà vu, Héléna semblait paisible tel sorti d’un cauchemar qu’il l’avait tourmenté pendant plusieurs années.


Derrière l'ordi


Certifiez-vous avoir au moins 18 ans ? Bien sûr !

Avez-vous lu le règlement ? Code validé 

Comment avez-vous trouvé le forum ? Top Site :B

Le design du forum est-il lisible ou avez-vous eu des problèmes pour vous y retrouver ? Non, je n'ai pas rencontrer le moindre soucis. 

Avez-vous des questions ou des suggestions ? Je me tournerai vers le staff si j'en possède.


© Never-Utopia


Dernière édition par Héléna Holchell le Jeu 4 Aoû - 19:04, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Duc


Messages : 1965
Date d'inscription : 25/04/2013
Localisation : Isédra

avatar

Ouvrir
MessageSujet: Re: Héléna Holchell - Une femme solitaire   Mar 2 Aoû - 12:11

Bonjour Héléna et bienvenue sur le forum.
Puisses tu te plaire chez nous.
N'hésite pas à poser des questions et à venir sur la box pour discuter.


Amicalement Courage.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 2226
Date d'inscription : 15/07/2016
Localisation : Hautes Plaines de Namarre

avatar

Ouvrir
MessageSujet: Re: Héléna Holchell - Une femme solitaire   Mar 2 Aoû - 12:29

Soit la bienvenue!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


Ouvrir
MessageSujet: Re: Héléna Holchell - Une femme solitaire   Mar 2 Aoû - 13:04

Merci Smile  !

Est-ce que c'est possible que Konnor puisse être mon "parrain" ? (Non pas celui de la mafia !)
Car c'est quand même grâce à lui que j'ai pu me décider pour venir m'inscrire sur le fofo Wink

Dans tous les cas, je retourne à mon écriture ! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Duc


Messages : 1965
Date d'inscription : 25/04/2013
Localisation : Isédra

avatar

Ouvrir
MessageSujet: Re: Héléna Holchell - Une femme solitaire   Mar 2 Aoû - 13:13

Je prends note que Konnor est ton parrain. ^^

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Comte


Messages : 597
Date d'inscription : 07/07/2016
Localisation : Duché de Volg - Comté de Terresang

avatar

Ouvrir
MessageSujet: Re: Héléna Holchell - Une femme solitaire   Mar 2 Aoû - 13:15

B'jour dame !

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


Ouvrir
MessageSujet: Re: Héléna Holchell - Une femme solitaire   Mar 2 Aoû - 14:30

Héléna Holchell a écrit:
Merci Smile  !

Est-ce que c'est possible que Konnor puisse être mon "parrain" ? (Non pas celui de la mafia !)
Car c'est quand même grâce à lui que j'ai pu me décider pour venir m'inscrire sur le fofo Wink

Dans tous les cas, je retourne à mon écriture ! ♥️

Ma qué ! Bien sour qué jé souis dé la mafia !
Revenir en haut Aller en bas


Messages : 736
Date d'inscription : 23/06/2016

avatar

Ouvrir
MessageSujet: Re: Héléna Holchell - Une femme solitaire   Mar 2 Aoû - 14:31

Bienvenue sur Les Serments d'Eurate Héléna !

Toute l'équipe te souhaite de bien t'amuser parmi nous Smile

Si tu as des questions, n'hésite pas à les poser ici même ou sur la box, nous te répondrons au plus vite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 1705
Date d'inscription : 21/06/2016
Localisation : Partage son temps entre la Croix des Espines et Evalon

avatar

Ouvrir
MessageSujet: Re: Héléna Holchell - Une femme solitaire   Mar 2 Aoû - 16:06

Bievenue à toi dame corbeau !

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


Ouvrir
MessageSujet: Re: Héléna Holchell - Une femme solitaire   Mar 2 Aoû - 16:11

Bienvenue sur le forum, mercenaire! ^^

PS : Ici, l'osso bucco est une vraie tuerie! mais chut! Voilà la Dona... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Ouvrir
MessageSujet: Re: Héléna Holchell - Une femme solitaire   Jeu 4 Aoû - 19:05

Je me permet d'up ma fiche personnage pour signaler que j'ai terminé !

En espérant que ça plaise flower
Revenir en haut Aller en bas
Duc


Messages : 1965
Date d'inscription : 25/04/2013
Localisation : Isédra

avatar

Ouvrir
MessageSujet: Re: Héléna Holchell - Une femme solitaire   Ven 5 Aoû - 6:26

bonjour Helena,

Nous allons nous occuper de toi. ^^

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


Ouvrir
MessageSujet: Re: Héléna Holchell - Une femme solitaire   Ven 5 Aoû - 7:47

Thank you Very Happy
Revenir en haut Aller en bas


Messages : 736
Date d'inscription : 23/06/2016

avatar

Ouvrir
MessageSujet: Re: Héléna Holchell - Une femme solitaire   Ven 5 Aoû - 16:47

Hello !

J'ai lu ta fiche, c'est très sympa Wink
J'ai néanmoins une question. Dans le physique et les compétences tu fais mention d'une épée chantelame provenant de ton mentor. Est ce que tu parle d'un type d'épées ordinaires (comme on pouvait en trouver entre le XIIIème et le XVIème siècle et qui étaient forgées de façon de ce que le son de la lame lors des impactes soient "chantant") ou est ce que tu fais référence aux lames magiques comme on peut en trouver dans divers jeux de rôle ? La magie n'existant pas dans Eurate, je suppose que tu parle bien du premier cas. Je veux simplement m’assurer que tu es au courant de ça.

Sinon, pour le reste, tout m'a l'air d'aller. Dès que tu m'auras répondu je validerai ta fiche Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


Ouvrir
MessageSujet: Re: Héléna Holchell - Une femme solitaire   Ven 5 Aoû - 16:58

Je suis ravie de le savoir Smile

Et non c'est bien une lame ordinaire comme tu dis et sans magie o/
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Ouvrir
MessageSujet: Re: Héléna Holchell - Une femme solitaire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Héléna Holchell - Une femme solitaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Compliments à ma femme et à ses Léopards
» Barikad Crew-- Amour Infini-- Honneur à la femme haitienne
» Une femme aurait accouché d’un poisson...
» L'écrivain Georges Anglade et sa femme sont morts dans le séisme
» Et Dieu créa la femme.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Outils de modération
 
Sauter vers: