Religion et préjugés
NouveauRépondre


Religion et préjugés ─ Dim 1 Juil - 10:21
avatar
Religion et préjugés


Généralités

Bien que dans la bibliothèque nous avons abordé pas mal de points importants sur le monde médiéval et sur Eurate, il reste encore quelques zones d’ombres intéressantes à éclairer afin d’approfondir vos rp. Après avoir longuement détaillé le rôle de la femme en Eurate voici la religion et son influence sur les moeurs et les préjugés du peuple.



Il va sans dire que pour un univers où beaucoup de choses ne s’expliquent pas encore, la magie et la religion sont les explications les plus logiques aux phénomènes non ordinaires. Il est donc impensable de ne pas être croyant, pire l'agnosticisme n’est même pas un concept envisageable. Tout au mieux une personne peut se croire abandonnés des dieux… Mais la religion s’invite dans beaucoup plus de domaines que nous allons vous énumérer:




Le célibat désiré


La religion étant tournée vers le cycle de la vie, le célibat n’est pas forcément bien perçu. Même les clercs, guides spirituels, sont encouragés à se marier afin de perpétuer le cycle de la vie et des réincarnations. Dans le cas particulier du veuvage, il est cependant coutume de porter le deuil pour une année en s’habillant de couleur sombre. II reste un dernier cas particulier: les moines. Bien qu’ils décident de vivre reclus de leurs pleins grée, ils le font le plus souvent après avoir accompli leur devoir envers le cycle.




Les filles mères


La religion apporte une grande importance au mariage, il est donc prioritaire de marier une femme étant enceinte, sa réputation en serait grandement compromise dans le cas d’une naissance sans mariage et serait considéré comme payant son karma d’une vie passée de son enfant… Il n’est pas rare que certaines préfèrent abandonner ledit enfant.




Les prostituées


La religion pense que c’est la  loi du karma et un mal nécessaire pour veiller à la sécurité des femmes au karma “pur”. Elles sont donc considérées comme des travailleuses libres avec une réglementation au même titre qu’un autre travaille. Elles peuvent circuler librement à condition toutefois qu’elles portent un signe visible les différenciant des autres femmes. La plupart du temps c’est une fleur de lys gravé au fer rouge sur une zone visible facilement.




L’homosexualité


Deux personnes du même sexe ne pouvant perpétuer le cycle de la vie, le clergé par du principe qu’il n’est pas possible et voir malsain d’être attiré par une personne du même sexe. Dans les faits il en va bien autrement et le clergé comme le peuple se voient obligés de reconnaître que cela se pratique dans toutes les sphères d’Eurates. Mais si l’on accepte de fermer les yeux sur ce tabou, les personnes concernées doivent en contrepartie se marier et avoir des enfants dont il faut assumer la charge.




Le maquillage et assimilé


La religion voit d’un très mauvais oeil tout ce qui vise à changer l’oeuvre des dieux. S’ils ont travaillé à donner une apparence, c’est qu’il y a une bonne raison et aller à l’encontre des dieux est signe de malheur.




Le mariage


Étant quelque chose de sacré, nous avons fait un article à part qu’il est conseillé de lire : ICI