Onyx Beauregard | En cours
NouveauRépondre


Onyx Beauregard | En cours ─ Mar 12 Juin - 20:46
avatar

Onyx De la Fournaise


“L'Honneur est pareil à une armure. Vous vous figurez à l'abri, dedans, alors
qu'il ne sert qu'à vous alourdir et à rendre pénible chacun de vos gestes.”








Age : 32
Originaire de Néra
Vassalité : Audace
Statut social : Noble
Son métier : Baron


Caractère



Bien que tous les de la Fournaise soient nommés par une pierre précieuse, tous sont uniques.
Si la méticulosité est leur marque de fabrique, chacun l’exprime différemment. Onyx lui présente cette caractéristique à travers une audace politique et stratégique hors pair. Vous n’entendrez pas chanter ses exploits guerriers, tant ses capacités ordinaires sont largement dépassées par d’autres. Lui est trop rigide et trop réfléchi pour être un bon combattant. Néanmoins, il est doté d’une très grande précision du fait de la maîtrise de son corps et de sa respiration.

Non Onyx n’est pas un guerrier, mais un capitaine. Ainsi, quand il s’agit d’organiser un plan d’attaque, il se change en un tacticien hors-pair et avisé. Il faut dire que son père lui racontait des récits de bataille contre des pirates en lieu et place de berceuses. Ses compagnons d'armes l'apprécient et il est connu pour être un capitaine dur mais juste envers son équipage. Il s'entourera toujours auprès de lui de personnes de confiance auquel il serait prêt à donner sa vie et est à leur égard d'une indéfectible loyauté. Il n'exprimera jamais son affection à leur égard, mais les protégera autant que possible. Sa reconnaissance s'exprimera au travers de la confiance aveugle et de l'autonomie qu'il aime à donner à ses camarades.

Baignant dans un océan d’amour étouffant, Onyx y est devenu allergique. Onyx est comme son nom l’indique une personnalité froide et rugueuse comme la pierre. Son visage impassible ne trahit pas le moindre de ses sentiments. D’une nature calme et avisé, son regard suffit à calmer les esprits les plus revêches. Il faut dire que faire rire Onyx n’est pas une mince affaire. Mieux vaut essayer de l’impressionner par une logique implacable ou un talent particulier. Il appréciera toujours à leur juste valeur les gens qui se présenteront devant lui, en ayant que faire du rang de celui-ci. Ce qui compte pour Onyx, c’est l’homme avant tout.

Rapidement il trouvera les discussions futiles et dénuées de tout intérêt et s’éclipsera dès lors qu’il comprendra que la discussion ne lui apportera rien. À l’inverse, en présence d’un esprit vif ou d’une discussion passionnée, il deviendra une oreille attentive et réceptive. Ayant le mot rare mais juste, il n’est pas un grand séducteur et se sent horriblement gêné dès lors qu’on cherche à le courtiser. La seule chose susceptible de l’impressionner et de démontrer une capacité de réflexion poussée.

Bien que fortuné, jamais Onyx ne vantera ses possessions ou ne dénigrera un citoyen misérable. Il veillera à ce que ces décisions soient justes et conduisent à une solution équitable pour toutes les parties ne présence. Cependant, il aura du mal à prendre en compte les sensibilités de chacun, n'ayant que faire des sentiments, au profit d'une logique implacable. Cette rationalité pourra le faire paraître parfois comme insensible, mais ce n'est qu'une façade visant à séparer ses décisions de ses émotions.

Si tout ce qui a été dit n’est que pure vérité, elle n’en reste pas moins absolue. Il existe une exception à ce tempérament glacial, qui se prénomme Merry. Adolescent, il était même particulièrement vivant et sauvage en compagnie de cette fameuse Merry. Cette fille élevée par sa famille, est une amie d’enfance d’Onyx. Toujours ensemble et inséparables depuis longtemps, Onyx et Merry s’amusaient à égarer leur nourrice et redoublaient d’effort pour rester tous les deux ensembles à observer l’océan pendant des heures. Même s'il ne lui avouera jamais, il l'apprécie comme une sœur qu'il n'a jamais eu.



Physique


Onyx est d’une blancheur immaculée. A l’image de la noblesse du duché de Néra, terre natale de la Vierge. Son visage entièrement blanc et recouvert par des cheveux blancs depuis la naissance, ne tranche que par le regard gris vif qui déstabilise les inconnus. Son nez, tranchant, rappelle la vivacité de son esprit et de ses remarques acerbes dont il a le secret. Son regard, souvent glacial, semble capable de percer à jour le moindre secret d’un simple regard par le magnétisme que ses yeux gris lui confèrent.

Pour accompagner ce visage hermétique Onyx porte des habits bleus de la noblesse. Dessous, se cache une musculature fine et une silhouette élancée. Ses muscles, toujours en tension, donnent l’impression qu’il est prêt à fondre sur sa proie comme un rapace. Sa taille, supérieure à la moyenne, même chez les uzéréens renforcent cette impression.

Concernant sa démarche, elle est caractérisée par un respect de la rigueur et de la droiture associée à la noblesse. Son pas, léger et assuré, donne un sentiment de confiance en lui. En vérité, plus que de la confiance en soi, c’est une indifférence pour le regard des autres qui donne pareille illusion.

Élégant, Onyx se moque éperdument des aventures frivoles sans lendemain. D’un naturel assez frileux, Onyx porte très fréquemment des écharpes. Ces dernières, en plus de le protéger du froid, masque aussi sa tâche de naissance nichée dans son cou qui ressemble à une brûlure.

Onyx dégage un certain charisme naturel qu’il tâche d’entretenir afin d’affermir son autorité. Bien que lui-même n’attache guère d’importance au physique des autres, il soigne le sien de façon à afficher son rang. Il tâche également de faire coïncider son apparence avec son caractère afin de mettre en garde les étrangers de ne pas voir en lui quelqu’un d’accueillant.

Depuis qu'il occupe les fonctions de Baron de l'île de Sardaigne, son style vestimentaire c'est légèrement modifié pour ajouter quelques palettes de couleurs plus chaudes. Il tente de dépasser cette image de dirigeant froid avec son peuple. Malgré sa froideur, les décisions justes et raisonnables qu'il a jusque là prises lui ont permis d'obtenir l'adhésion timorée du peuple qui n'attend que de voir son dirigeant s'adoucir un peu. Néanmoins, les habitants de l'île, sont mécontents d'avoir perdu leur relation privilégiée à l'égard du Duc Courage au profit des Haute-lune. Pendant longtemps Capitale du comté d'Uzé, l'île de Sairdagne a encore du mal à accepter les récentes modifications politiques.


Histoire



Onyx avait depuis quelques mois pas eu beaucoup de temps pour lui. Il arrivait à bout de souffle et avait besoin de prendre l'air. Comme toujours dans pareille situation, il se réfugia seul, puisque Merry était occupée, face à l’océan. Onyx se mit à réfléchir à ce qu’avait été sa vie jusqu’alors.

Il était né un jour comme une averse de pluie. Alors que personne ne s’y attendait, l’accouchement fut soudain et expéditif. Il faut dire que sa mère n’était pas femme à arrêter de vivre, même pour une grossesse. Navigatrice dans l’âme, elle refusa de quitter son navire et d’abandonner son équipage. Lorsque les contradictions montèrent, en même temps que la tempête, elle se trouvait dans la cale du navire. Elle avait abandonné son poste à regret pour le laisser à son mari, tandis qu’elle descendait accoucher à la cale. L’enfant naquit, un bon mois avant l’arrivée du terme de la grossesse. L’enfant était frêle, d’une blancheur extrême mais il ne pleura pas. Il se contenta d’écarquiller les yeux et de contempler ce monde qui s’offrait à lui à travers l’une des écoutilles du navire. On le nomma Onyx, du nom de cette pierre d’une noirceur et d’une froideur absolue. Ses parents lui expliquèrent plus tard que c’était dû à la violence de l’orage qui avait frappé le navire ce jour-là. Les éclairs jaillissaient partout à travers les nuages noirs, tandis que les rafales de vent semblaient faire hurler les voiles du navire. Sa mère aimait à dire qu’Onyx avait toujours sut faire des entrées fracassantes.


Étant le premier de sa génération, et l’héritier de la famille, il fut couvé dès son plus jeune âge par l’amour envahissant des De la fournaise. Cette chaleur familiale produisit un résultat inattendu. Onyx ne supporta plus ce trop plein d’amour et prit donc l’habitude de fuir toutes les formes d’affection. Il ne supporta plus qu’on le touche ou qu’on l’enlace au grand dam de sa famille.Dès qu'il le pouvait, il partait se réfugiait sur les falaises de l'île et se plaisait à contempler le calme de l'océan.

A force d’être encouragé par sa famille pour absolument tout est n’importe quoi, même les pires échecs, Onyx en était arrivé à la conclusion que d’une part il n’était pas fait pour être capitaine (les nombreuses barques coulées par ses soins l’attestant) et d’autre part qu’il n’avait pas besoin d’être bon où que ce soit étant donné qu’il était né de bonne famille. Cependant, les deux affirmations se révélèrent erronées. Tout d’abord, sa famille vieillissante eut à compter de nombreux morts dans ses rangs si bien que Onyx comprit qu’un jour il devrait s’occuper de faire prospérer sa dynastie par ses propres moyens.

Les De la Fournaise étaient l'une des familles nobles les plus influentes de l'île de Sairdagne. Propriétaires de nombreuses mines et forges, la famille s'étaient bâtie une fortune dans le commerce de bijoux en tout genre qu'elle revendait directement à la famille d'Uzé en échange de leur protection. Les de la Fournaise n'étaient pas de grands courtisans et préféraient se concentrer sur la pérennité de leur économie. Pour autant, il avait su rester dans les grâces du comte grâce à leur sens des affaires et leur loyauté indéfectible. En plus de cette activité économique, les De la Fournaise possédaient également le bateau familial, véritable trophée transmis de générations en générations. Bâti sur ordre de l'arrière grand-mère d'Onyx, il était de coutume que le chef de famille s'occupe de la gestion du patrimoine, tandis que l'héritier voguait sur les mers. Ainsi, Iris, grand mère d'Onyx était en charge de la gestion des forges et mines, tandis que Ambre et son mari écumait les mers à la recherche d'aventures.
Puis vint ce jour où sa famille recueillit une orpheline de la noblesse. Celle-ci, totalement déboussolée et désorientée, devint pourtant la boussole d’Onyx. Elle lui donna un cap à suivre et un sens à son existence qui en étant jusqu’alors dénudée. Surtout, elle ne cherchait pas à le couver et ne le voyait pas comme un petit enfant sans défense. Elle l’appréciait à sa juste valeur et voyait toujours le meilleur en lui. Elle lui redonna confiance en lui et le persuada d’embrasser sa carrière de capitaine. Surtout, elle devint sa partenaire la plus fidèle dans toutes ses aventures. Elle allait le suivre absolument partout par la suite.


Par conséquent, et avec l’aide de Merry, il choisit d’emprunter la voie de ses parents et de devenir un capitaine de renom comme son père et sa mère naviguant sur La Fournaise, le navire familial. A force de labeur, il maîtrisa les rudiments du tir à l’arc et de la lance avec l’aide de son père. Ce dernier fut ravi de voir son fils vouloir partager avec lui une activité et fit tout son possible pour être le meilleur professeur qu'on puisse imaginer. Tout particulièrement, il se révéla être un archer d’exception doté d’une très grande précision. Pour le maniement de la lance, il se défendait dans le lancer de javelot, mais manquait de force physique pure en combat au corps à corps. Malgré sa volonté d’accroître sa musculature, elle resta fine. Pour compenser sa faiblesse physique, il apprit la stratégie militaire et devint rapidement maître dans les stratégies défensives, fer de lance des archipels d’Uzé avec les conseils de sa mère.
De sa mère, il apprit également les secrets de la navigation. Elle lui expliqua les courants et vents marins et comment utiliser une carte de navigation ainsi que tous les outils nécessaires. Ambre connaissait l’océan mieux que personne et tacher d’emmener son fils dans le plus d’endroits possibles afin de lui expliquer les spécificités de ces endroits et de développer avec lui des plans d’attaque efficaces.

Une fois son entraînement avec ses parents achevés, ces derniers n'ayant plus rien à lui apprendre, il décida de participer au camp d'entrainement intensif des lances azures. Bien qu'entrainé par ses parents, le camp fut véritablement éprouvant. De nombreux jeunes hommes de l'âge d'Onyx abandonnèrent en cours de route, éreinté par les épreuves tant physiques que mentales. Onyx avait pour lui une détermination de fer et la rage de vaincre. Il s'accrocha autant qu'il put et se démarqua aux épreuves de navigation et de tir à l'arc. Surtout, le dernier jour, lors d'une partie de capture de drapeau, il s'érigea en leader de son équipe et opta pour une stratégie défense utilisant les spécificités du terrain à savoir les falaises abruptes pour prendre au piège l'équipe ennemie. Son équipe parvint à éliminer l'ensemble de l'équipe adversaire sans subir aucune perte, établissant un précédent inédit dans l'histoire du camp. A la fin du camp, la famille des Haute-Lune accepta bien entendu qu'il rejoigne les rangs des Lances azures.

Son passage au sein des Lances azures dura 10 années entières, de ces 17 ans jusqu'à ces 27 ans. Onyx fut rapidement affecté à la gestion d'un des navires de la flotte des lances azures. Son navire avait la mission principale de couvrir le reste de la flotte en cas de déroute. Son équipage était composé pour l'essentiel d'archers afin d'assurer une zone de couverture optimale. De part le positionnement stratégique de son navire, en retrait du reste de la flotte, il disposait d'une importante marge de manœuvre qui tentait d'exploiter le plus possible.

Lors d'une de ses dernières batailles au sein des Lances azures, la flotte fut mise en déroute par une horde de Thassiliens en surnombre qui surprirent la flotte des Lances azures en profitant d'une météo particulièrement brumeuse. Toute la flotte semblait perdue. Onyx, se souvint être venu à cet endroit avec sa mère qui l'avait mise en garde sur la présence d'un rocher immergé particulièrement destructeur.

Tandis que la flotte des Lances azures amorçait lentement le retrait, le navire d'Onyx chargea sur la flotte ennemie les forçant à attaquer son navire. Les pertes au sein des rangs de l'équipage d'Onyx furent considérables lorsque l'ennemi commença à riposter à cette charge suicide. Onyx hurlait les ordres tout en restant à la barre afin d'orienter son navire.

Bien que les pertes furent nombreuses pour Onyx, l'attaque fut également dévastatrice pour la flotte ennemie qui n'était pas préparée à une telle opération suicide. Surprise et désarçonnée elle avait mis du temps à réagir et n'avait d'autre choix que de détruire ce navire isolé avant de poursuivre le reste de la flotte.

Le navire d'Onyx était un navire relativement petit et léger afin d'améliorer sa vitesse. Le rocher immergé lui était selon sa mère dangereux uniquement pour les gros navires. Il tenta sa chance et croisa les doigts pour que sa mère ne se soit pas trompée. Il fonça sur le rocher où la coque de son navire ne fut endommagée que superficiellement. Les premiers vaisseaux des Tassiliens eux furent détruits par le rocher du fait de leurs chargements beaucoup plus importants.

Onyx et le reste de son équipage encore vivant fila rejoindre les lances azures tandis que les Tassiliens abandonnaient la chasse, conscient d'avoir été dupé. Bien que victorieux, Onyx décida de quitter les Lances azures afin de monter son propre équipage. Il pleura la mort de chacun de ses compagnons d'armes une fois arrivée sur terre. Il avait sacrifié ses amis pour sauver toute une flotte. Il trouvait les flottes trop peu manœuvrables et trop facilement prises au piège et décida donc de faire cavalier seul à bord de la Fournaise. Ses parents avaient abandonné leur poste de capitaine pour s'occuper de la gestion de l'industrie familiale. Les De la Fournaise, en plus de leur navire, détenait les principales forges et mines de l'île. Traditionnellement spécialisés dans la joaillerie, à la mort de la grand-mère d'Onyx, ses parents avaient décidé de réorienter leurs activités sur la vente d'armes en pleine expansion.

Fin 1246, de nombreux raids pirates commencèrent à se multiplier sur les cotes de Néra. Les îles, bien qu'elles aussi touchaient, étaient habituées depuis toujours à ce genre d'attaques et étaient donc mieux armées pour ce type de conflit. Les dégâts commençaient à se multiplier sur le continent. Onyx, avec son équipage et son navire étaient parvenus à endiguer une bonne partie de la flotte pirate présente aux abords de son île. Il décida donc de mettre le cap sur le continent afin d'apporter de lui apporter son aide.

Les pirates avaient en fait terminé leurs expéditions et rentrer chez eux avec leur butin poursuivit par la flotte des Lances azures. Les navires pirates, conçus pour naviguer rapidement et réaliser des escarmouches commençaient déjà à prendre de la distance sur leur poursuivant. Onyx demanda à son équipage de prendre les chaloupes et d'abandonner le navire. L'équipage, bien que dans l'incompréhension ne discuta pas les ordres d'Onyx. Il n'était pas un capitaine dont on discutait les ordres. Il ne resta bientôt plus qu'Onyx sur son navire.  Onyx avait en fait décidé d'utiliser son navire comme un rempart afin d'arrêter la progression des navires. Il fonça droit sur la flotte pirate. Son navire, plus imposant n'aurait pas pu rattraper les pirates, mais ces derniers filaient droit dans sa direction qui était leur unique porte de sortie. Lorsqu'il fut arriver suffisamment proche pour que les navires pirates ne puissent plus tenter une quelconque manœuvre, il vira à tribord afin de bloquer la fuite des pirates. Le choc fut terrible. La fournaise était un navire de guerre impressionnant. Il avait été conçu pour être une forteresse mobile. les navires pirates s'échouèrent sur son flan, détruisant la coque. Onyx, sauta à l'eau tandis que la flotte des Lances azures parvenait à rattraper les pirates et passer à l'abordage.

Un vaisseau se dirigea vers lui pour le repêcher. C'était le navire de la capitaine des Lances azures, la célèbre Lizia de Silazur. Elle le repêcha elle même dans l'océan et le remercia pour son acte de bravoure. Elle-même capitaine d'un vaisseau, elle savait à quelle point sacrifier son navire était un bien lourd tribut pour son capitaine, encore plus quant elle sut qu'il s'agissait du navire familial. Onyx remarqua sa lance, éclatante comme la lune et qui semblait plus légère qu'une plume. Elle n'était pas ordinaire, cela se voyait d'un seul coup d’œil. Onyx troqua son habituel masque de glace pour un visage solaire qu'on ne lui connaissait pas jusqu’alors. La victoire fut totale pour les lances azures et Lizia le raccompagna jusqu'à son ile natale après avoir repêché son équipage avant de repartir sur l'océan d'où elle était arrivée. 

Sans navire, Onyx prit place au côté de ses parents. Ces derniers purent se concentrer sur la fabrication de bijoux, qui était leur véritable spécialité, tandis qu'Onyx prit la charge du commerce des armes. Il avait encore de nombreux contacts au sein des Lances azures et profitait d'un véritablement engouement pour le secteur militaire de toute part du monde. Son commerce fleurissait et Onyx pouvait compter sur les précieux conseils de Merry son amie d'enfance. A eux deux, ils prirent rapidement une place prépondérante dans le commerce des armes jusqu'à en faire la spécialité de l'île volcanique.

Lorsque la guerre de Durdinis éclata, les commandes d'armes explosèrent, faisant s'envoler la fortune familiale. Les forges tournaient à plein régime, utilisant l'énergie du volcan et les riches minerais de l'île. La peste frappa l'île peu de temps après la guerre et décima la population. Onyx perdit son père et sa mère et l'île perdit son comte.

Le comte et sa femme n'avait malheureusement laissé derrière eux aucun héritier. Pourtant une ancienne famille, Uzé était donc ses derniers années sur le déclin du fait d'une déconnexion sensible entre le peuple et la famille dirigeante qui c'était recroquevillée sur elle-même.

Ainsi, lorsque la peste ôta la vie aux derniers représentants des Uzé, le baron de Haute-Lune fut nommé Comte pour le remplacer. Le tout nouveau comte de Haute-Lune proposa alors le nom d'Onyx comme nouveau baron de l'île volcanique. Onyx se demandait si ce n'était pas Lizia de Silazur qui lui aurait soufflé son nom. Il savait ses deux là assez proche et la famille Silazur était l'une des plus influentes auprès du nouveau comte.

Onyx prit donc les fonctions de baron de l'île de Sairdagne épaulé par son amie Merry. Le commerce de l'île était fleurissant et la population ravie d'avoir à sa tête un capitaine de renom, bien qu'aujourd'hui sans navire. Surtout le peuple espérait restaurer ce lien rompue avec son dirigeant. Mais Onyx devait parvenir à asseoir sa légitimité sur une île qui n'était sienne que depuis récemment et obtenir l'adhésion d'un peuple qui le connaissait comme glacial et distant.






Compétences



  • Science (Navigation) - Niveau 3 (12)

  • Tir à l'arc - Niveau 2 (6)

  • Lance - Niveau 1 (2)

  • Etiquette - Niveau 1 (2)

  • Stratégie militaire - Niveau 3 (12)

  • Administration (Finance) - Niveau 2 (6)



  • Derrière l'écran



    Êtes-vous majeur ? Wiiii
    Avez-vous lu le règlement ? Validé par le Chroniqueur (code dans les règles du jeu)
    Comment-êtes vous arrivé sur Les Serments d'Eurate ? Top-site
    Une suggestion ? Que nenni
    Ce personnage est-il un DC ? Si oui, de qui ? Non c'est mon premier :3




    Re: Onyx Beauregard | En cours ─ Mer 13 Juin - 4:20
    avatar
    Bienvenue ♡


    Re: Onyx Beauregard | En cours ─ Mer 13 Juin - 7:58
    avatar
    Bonjour et bienvenue sur Eurate.

    Les animateurs et membres du staff ne devraient pas tarder à prendre contact avec toi pour discuter de ta fiche. Je t'invite d'ores et déjà à t'intéresser au BG mellilanais, surtout si tu envisages d'y lier les origines de ton personnages Smile

    Voilà le lien : http://serment-d-eurate.forums-rpg.com/t437-duche-de-mellila

    Par ailleurs, n'hésite pas à regarder par ici : http://serment-d-eurate.forums-rpg.com/t1367-les-religieux


    Je reste à ta disposition si tu as des questions sur le sujet !

    En attendant, je te souhaite plein de courage dans l'écriture de ta fiche de personnage.


    Re: Onyx Beauregard | En cours ─ Mer 13 Juin - 11:35
    avatar
    Merci à toutes les deux pour votre accueil. Il me tarde de parcourir les terres d'Eurate !
    Re: Onyx Beauregard | En cours ─ Mer 13 Juin - 12:00
    avatar
    Bonjour Onyx !

    Bienvenue sur Eurate. J'espère que tu te plairas à gambader dans les vastes plaines de notre Empire et que tu trouveras du plaisir à sillonner ses mers, ses océans, ses étendues enneigées et... Je m'emballe, déformation professionnelle.

    Comme mon nom l'indique, je m'occupe de vanter les mérites des membres de l'Empire. Je ne fais jamais dans la satyre, ce n'est pas mon fort.

    J'ai en tout cas pris connaissance de ta fiche de personnage et la trouve plutôt intéressante. En revanche, je me dois de te faire part de mes réserves sur un certain nombre de points.

    Comme pour la fiche de ta sœur, j'ai ce sentiment qu'il y a une incompréhension ou peut être bien une méconnaissance du contexte euratien.
    Alors comme pour elle, je me tiens à ta disposition pour faire les modifications nécessaires.

    Je vais t'envoyer un mp avec l'adresse de notre serveur vocal. Je t'y retrouve rapidement pour que nous puissions discuter de tout cela de vive voix.

    En attendant, n'hésite pas à parcourir le forum !
    Re: Onyx Beauregard | En cours ─
      Contenu sponsorisé