Présentation de Celso de Meryis
NouveauRépondre


Présentation de Celso de Meryis ─ Dim 13 Mai - 22:31
avatar

Celso de Meryis


“Ma Dame d’abord.”


 
29 ans
Originaire de Duché de Mellila
Vassalité : Comté d'Aragon
Statut social : Noble
Son métier : Maître espion / Chef de la sécurité

 

Caractère


 
Souvent considéré avec méfiance, Celso est de ces personnes aux abords froids. Méticuleux, méthodique et patient, il a le tempérament consciencieux d'un fin limier. Discret, il apparaît comme une personne difficile à cerner. Ses interventions ne sont que rarement amicales, quand on sait son rôle auprès de la comtesse. Responsable de sa sécurité, il se trouve d'ailleurs toujours dans son ombre. Tapi là, comme le serait un farouche défenseur. Aucun détail ne semble échapper à sa vigilance. Observateur, son regard scrute, analyse et note tout ce qui se passe autour de lui.

Dès lors, le suprendre apparaît plus que difficile. Toujours sur ses gardes, il ne laisse de toute façon rien au hasard et s'échine à remplir ses fonctions avec la minutie d'un maniaque seulement intéressé par les missions qui lui sont dévolues. Ce dernier point lui a forgé une sombre réputation, qu'agrémentent les récits de ses agissements au service de sa souveraine.

Enquêteur acharné qui sait se faire le bourreau de ses victimes, Celso est considéré avec crainte. Son dévouement sans faille, comme son inébranlable loyauté envers l'Aragon, l'amènent à accomplir les plus basses besognes. Il ne reculera d'ailleurs devant rien pour mener à bien les tâches qui lui sont confiées. Surtout vu comme un exécuteur, la rumeur lui prête un tempérament violent, quand il n'est pas comparé à un monstre.

« L'Inquisiteur de Myrrhe » est ce surnom qu'il s'est acquis auprès des gens du peuple. Soufflé sur son passage ou glissé à l'oreille des brigands, il accompagne ses déplacements et forge son angoissante célébrité.

Celso cependant reste une personne secrète, qui a voué sa vie à servir la famille régnante en Aragon. Faisant passer son devoir au-dessus de tout, il ne laisse jamais libre cour à ses émotions et ne se confie pas.  C’est probablement pour cela que peu de gens sont au fait de la disparition de sa mère, récemment emportée par la peste. C'est aussi pour cela, sans doute, que de folles rumeurs courent à son sujet.

 
 

Physique


 
Grand et bien fait, Celso a le physique d'un bretteur aguerri. N'eut-ce été la sombre réputation qui l'accompagne, il aurait été aisé de le considérer comme séduisant. Dans la fleur de l'âge, sa haute stature, comme ses longs cheveux noirs attirent l'œil, tandis que ses manières ont l'élégance de la noblesse. Pour autant Celso reste un homme d'arme à l'apparence dure et martiale. Ses tenues ne laissent d'ailleurs aucun doute sur ses habituelles occupations.

Toujours vêtu comme s'il était prêt à partir au combat, Celso privilégie cependant les armures légères. La taille encombrée d'une ceinture d'armes, il est rare de le voir sans ses épées ; deux armes d'une excellente facture et dont les pommeaux s'ornent du blason aragonais.  Il les manie d'ailleurs avec brio, si bien que certains affirment qu'il figure parmi les meilleures lames de la région. Une allégation que ne démentent ni son pas souple, ni ses gestes sûrs et redoutablement précis.

Alors loin de correspondre à l'image d'un bellâtre, Celso ne reste pourtant pas dépourvu de charme. Un charme abrupt, rocailleux, qu'une cicatrice vient accentuer. Elle marque son visage d'une pointe de sauvagerie, griffant son front d'une balafre qui a miraculeusement épargné son œil droit, avant de mourir sur le coin de ses lèvres. Ce témoin des sacrifices concédés à son rôle peut être le rend plus humain, comme le fait parfois son regard ambré, quand il pose les yeux sur sa comtesse.

 

Histoire


 
Né en 1220 dans la cité de Myrrhe, capitale d’Aragon, au sein d’une famille de la petite noblesse, Celso connut une enfance assez heureuse.

Ses parents Ardeham et Nella de Meryis étaient déjà au service du baron Natalé d’Aragon et de la baronne Esmérone d’Aragon. Etant des proches de la famille d’Aragon depuis un long moment, c’est tout naturellement que le jeune homme grandit auprès de Soléane et d’Esteban.

Il reçut une éducation propre à son futur rôle, en effet, plus tard, il devrait devenir le protecteur du Comté mais également de la jeune Soléane et de son frère. C’est donc pour cela que dès son plus jeune âge, il fut entraîné à manier l’épée, à monter à cheval, à assurer la protection de quelqu’un. Bref il reçut un savoir qu’il lui serait bien utile dans le futur.

Il se rapprocha rapidement des jumeaux. Passant le plus clair de son temps avec eux, un lien indéfectible se créa entre les trois enfants qui grandirent bien trop rapidement.
C’est lorsqu’il eut 17 ans qu’il se rapprocha encore d’avantage de la comtesse, son frère ayant été séparé d’elle. Il la suivait partout, tout en continuant d’apprendre à la protéger du mieux qu’il pouvait.
Ses journées étaient rythmées entre les entrainements, les discussions avec Soléane ou encore des sorties à cheval sur les terres du comté.
Les années passèrent ainsi, sans vraiment de problèmes pour le jeune homme.


Ce n’est qu’à l’âge de 21 ans qu’il vécut son premier réel affrontement, c’était en l’an 1241…

Cette journée commença comme quasiment toutes les autres, à une exception près, c’est ce jour là où ils devaient se rendre auprès de la famille de la défunte mère de la jeune Soléane d’Aragon.
Celso prit alors les devants et se leva avant l’aube, vérifiant que tout était en ordre, que les hommes étaient prêts, que les chevaux étaient reposés et enfin que l’itinéraire était clair pour tout le monde.
Une fois la petite troupe préparée et fin prête, il ordonna que tout le monde se mette en marche. Le début de la journée se passa plutôt bien, le soleil n’était pas trop dérangeant et la température était agréable. Ils s’arrêtèrent un peu avant l’heure de midi pour pouvoir se nourrir et laisser les bêtes se reposer, Celso organisa alors la garde aux alentours et rejoint la Comtesse pour le léger repas qu’ils avaient prévu.

Personne ne sut exactement comment cela se produisit, mais soudainement, avant que l’alarme ne soit donnée, des hommes armés jusqu’aux dents surgirent de toute part, et commencèrent à attaquer les hommes de Celso… Certains dirent qu’un des hommes de la garde avant trahi le Comté et qu’il était de mèche avec ces brigands… Qui sait ? Peut-être était-ce la vérité…

Celso bondit alors sur ses pieds, armes en mains, prêt à faire face à quiconque s’approcherait de lui ou de sa Dame. Les hommes autour d’eux n’abandonnèrent rien, ils donnèrent jusqu’à leur vie pour en éliminer le plus possible. Trois réussirent néanmoins à parvenir jusqu’à Celso et Soléane. Ils fixèrent Celso, un sourire malveillant éclairant le visage de chacun d’entre eux.
Ils lui proposèrent alors de l’or en échange de la comtesse. Ce qu’il refusa bien entendu. Et le combat commença alors. D’abord submergé, Celso réussit à faire pencher la balance en sa faveur… mais ce ne fut pas sans conséquence, il y laissa presque un œil, l’une des lames venant entailler la chair à cet endroit-là. Le combat dura encore de longues minutes avant que Celso ne puisse mettre un terme prématuré à la vie de ses trois opposants…

Une fois assuré que la comtesse était en sécurité, Celso posa son genou à terre, effleurant la plaie au niveau de son œil du bout des doigts. La comtesse le rejoignit alors rapidement, semblant perdue, Celso lui attrapa la main et lui murmura doucement et calmement :
« Avez-vous un mouchoir ma Dame ? »
Elle sortit alors un mouchoir de sa poche et l’approcha fébrilement de l’œil de son garde afin de l’essuyer.
Tout était détruit autour d’eux, les hommes étaient tous morts et quasiment tous les chevaux avaient disparu… Il n’en restait à vrai dire qu’un. Après que le mouchoir soit transformé en bandage de fortune, les deux grimpèrent sur le cheval et galopèrent le plus rapidement possible jusqu’à chez eux.

Dès qu’ils arrivèrent, malgré les demandes des médecins, Celso se mit en quête de réponses, afin de trouver ce qui avait pu se passer et pourquoi la sécurité avait échoué à protéger comme il fallait sa protégée. Ce n’est que lorsque cette dernière lui ordonna de se reposer qu’il s’exécuta, à contre-cœur.


Ce n’est que bien plus tard que Celso apprendra la vérité sur cette affaire. Un homme avait en effet trahi le comté, mais s’était fait également trahir par les brigands qui n’avaient pas hésité à le tuer… La boucle était bouclée.
Celso repris, dès qu’il le put, ses entrainements journaliers, et encore aujourd’hui, on peut le voir régulièrement s’entraîner lorsqu’il ne doit pas accompagner sa dame quelque part ou effectuer une mission pour celle-ci.

 

Compétences


 
  • Arme Blanche (Épée) - 3

  • Investigation - 2

  • Equitation - 2

  • Intimidation - 2

  • Discrétion - 2

  • Etiquette - 1

  • Subterfuge - 1

  •  

    Derrière l'écran


     
    Êtes-vous majeur ? Oui.
    Avez-vous lu le règlement ? Validé par le Chroniqueur
    Comment-êtes vous arrivé sur Les Serments d'Eurate ? Une amie m’en a parlé.
    Une suggestion ? Des cookies ?
    Ce personage est-il un DC ? Si oui, de qui ? Non.

     


    Re: Présentation de Celso de Meryis ─ Lun 14 Mai - 10:28
    avatar
    Bienvenue parmi nous Smile J'ai hâte d'en savoir davantage :p


    Re: Présentation de Celso de Meryis ─ Lun 14 Mai - 16:11
    avatar
    Bienvenue sur Eurate.
    Hâte de lire la suite de ta fiche.

    Amicalement Courage.


    Re: Présentation de Celso de Meryis ─ Mar 15 Mai - 20:44
    avatar
    Merci de votre accueil Smile

    Je viens de mettre l'histoire ! Du coup je crois qu'il y a tout.
    Re: Présentation de Celso de Meryis ─ Mer 16 Mai - 12:23
    avatar
    Oh ! Un aragonais !

    Bienvenue sur Eurate, Celso. J'ai lu ta fiche et elle correspond au personnage prédéfini que j'avais imaginé pour le maître espion d'Aragon.

    Je laisse le staff voir si cela leur convient. Dès leur accord, je serai ravie de t'accueillir au sein de la cour de notre très beau comté. Smile
    Re: Présentation de Celso de Meryis ─ Mer 16 Mai - 13:33
    avatar

    Validé !!


    Bienvenue à toi Celso Smile
    Par où commencer... Bah en fait c'est très bien ^^ Tu mélange bien l'histoire de ton personnage à celui de tes seigneurs, donc ça renforce bien le côté ombre des persos.

    Te voici à présent validé aussi je te souhaite officiellement la bienvenue sur Eurate. Tu vas donc pouvoir rejoindre le groupe des Nobles et je vais t’inviter dès à présent à :

    ■ Te créer un carnet d'aventures afin d’avoir un suivi de tes rps.
    ■ Aller lire les différentes demandes de RP pour trouver des partenaires de jeu.
    ■ Poster un sujet dans les correspondances. C’est ici que les autres joueurs pourront t’envoyer des courriers en restant dans du roleplay.
    ■ Suivre l'arrivée de nouvelles quêtes disponibles afin de rejoindre d’autres joueurs en ayant déjà un but précis.

    N'oublie pas de voter pour nous aider à promouvoir le forum en échange de récompenses (tu peux retrouver les 5 boutons de vote à la fin de la page d'accueil) et surtout, amuse toi bien !

    Re: Présentation de Celso de Meryis ─ Mer 16 Mai - 20:20
    avatar
    Merci Smile !
    Re: Présentation de Celso de Meryis ─ Mer 16 Mai - 20:21
    avatar
    Bravo pour ta validation Celso Smile

    Et hop ! Je l'embarque sous le bras et je file en Aragon !
    Re: Présentation de Celso de Meryis ─
      Contenu sponsorisé