Maël Thalrandir
NouveauRépondre


Maël Thalrandir ─ Mar 10 Avr - 12:44
avatar

Maël Thalrandir


“Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui s’adaptent le mieux aux changements.”



22 ans
Originaire de Comté de Volg
Vassalité : Comté de Volg
Statut social : Citoyenne
Son métier : Brigand


Caractère


Maël Thalrandir a été élevée parmi une joyeuse troupe de brigands et cela peut expliquer bien des choses. Encore jeune, la demoiselle possède toute la vivacité qui sied à son âge. Très spontanée, voir irréfléchie, elle se met régulièrement dans des situations cocasses, voir dangereuses, sous le coup des émotions et s'en rend compte juste à temps pour s'en extirper sans trop de dégâts. Il faut avouer qu'elle ne brille pas par son intelligence mais plutôt par son dynamisme physique qui lui permet de jolies petites prouesses comme le fait de pouvoir escalader sans tomber n'importe quel arbre de la forêt du comté de Volg.

Son franc parler est l'une des choses que l'on remarque dès la première minute passée en sa présence. D'un naturel taquin, la jolie petite blonde n'a pas de filtre et vous vous en rendrez vite compte. En effet, il n'est pas rare qu'elle insulte sans vergogne et avec un joli langage fleuri le nigaud qui lui barre la route. Et ceci peut importe la taille du gaillard.

Car Maël est courageuse, à la limite de l'inconscience. Ce courage, elle le tire de sa détermination à ne dépendre de personne, à faire ce qui lui plait quand cela lui chante. Elle est éprise de liberté et de grands espaces et il est rare qu'elle s'attache à un lieu. Même quand cela arrive, elle n'y resteras que quelques années avant de repartir à l'aventure. Très curieuse, la demoiselle possède une soif inétanchable d'apprendre de nouvelles choses, de découvrir de nouvelles places, de nouvelles personnes et de nouvelles cultures. Il n'est pas difficile de deviner ses moindres pensées et l'on peut la manipuler aisément. En effet, la belle est naïve et sa curiosité naturelle l'a met parfois dans bien des embarras. Une fois que vous aurez compris cela, vous pourrez la mener presque par le bout du nez.

Ce n'est que "presque" car Maël est très individualiste, elle ne voit pas l'intérêt d'œuvrer pour une autre personne que ses proches ou elle même. Qui plus est elle n'a, de part son éducation, aucune notion tel que le bien ou le mal et la justice ne fait pas grand sens pour elle. Vous ne pourrez donc pas essayer de la faire défendre une cause qui n'est pas pour son propre intérêt quand bien même celle ci soit pour sauver tout un peuple. De même, elle ne défendras pas des causes religieuses car la religion comme elle est expliquée chez les brigands décrit les dieux comme les ayant abandonnés et il seras difficile de la faire changer d'avis sur ce point.

Cependant, cette Maël naïve, irréfléchie, trop curieuse et toujours joyeuse disparaît dès qu'elle doit participer à une bagarre, bataille ou guerre. Que ce soit pour fomenter un plan de cambriolage, un assassinat ou bien au cœur même de l'action, la jolie Volgienne se transforme en une redoutable adverse. Maniant aussi bien l'arc et les flèches que le poignard, elle est impressionnante aussi bien à distance qu'au corps à corps, ce qui en fait une alliée de choix. Elle analyse les coups de l'adverse, lit dans ses mouvements et frappe ... toujours au bon moment. Cependant, son physique fin ne lui permettras pas de s'en tirer à bon compte face à un adversaire trop lourd et trop expérimenté, bien qu'elle soit rapide et déterminée.

Secrètement, la petite blonde est très attirée par les plaisirs de la chair, bien que n'ayant jamais eu l'occasion d'y goûter. Cette volupté charnelle l'intrigue beaucoup bien qu'elle ne maitrise encore que peu sa féminité et son charme. Il se pourrait donc qu'elle succombe facilement à la tentation de venir dans votre lit. Mais attention, elle en repartiras tout aussi facilement.


Physique


D'un physique peu classique pour l'époque, Maël est d'une stature moyenne, élancée et sportive. Sans une couche de gras superflu, elle reste cependant gourmande mais son métabolisme est rapide et les efforts physiques qu'elle fournit quotidiennement ne lui permettent pas de faire des réserves. Peu de formes, peu de poitrine et une musculature toute en longueur, elle ne correspond pas au standards de beauté qui favorisent les femmes toutes en formes et au bassin large pour porter les enfants. Pourtant, Maël est belle, charmante mais d'une manière différente. Sportive, souple, précise dans ses mouvements, elle dégage une énergie étonnante et on peut parfois la surprendre à bondir partout, tel un lutin, lors des batailles.

Sa beauté elle la tire surtout d'un visage harmonieux aux grands yeux d'un bleu saisissant. Le reste de son visage est ce que lui pourrait qualifier de plutôt classique bien que joli et dégageant beaucoup de sympathie : une bouche pulpeuse, un petit nez retroussé, des pommettes hautes, des joues pleines et une peau lisse légèrement teintée. Sa chevelure aussi est une de ses qualités physiques, elle en prend d'ailleurs particulièrement soin et l'orne souvent de tresses et de quelques plumes comme le faisait les brigands de son ancienne bande.

Au quotidien, on ne remarque que peu Maël, vêtue d'une tunique brune ou noire, de bottines souples en daim ainsi que d'une veste en cuir noire très souple et confortable. Elle favorise la souplesse, le confort et la légèreté de ses vêtements plutôt que leur apparence ce qui la rend plutôt masculine dans un monde où les femmes se promènent en robe.
De plus, sa démarche est souple, discrète, presque féline ce qui lui permet de détrousser les passants et d'être déjà loin avant qu'ils ne s'en rendent compte. De la même manière, elle ne se pavane pas comme les dames de la cour mais cherche plutôt à être le moins remarquée possible ce qui fait qu'elle marche d'un pas trop rapide pour être élégant.

Cependant, dès qu'elle se met à parler on la remarque vite, elle parle fort et vite sans aucune notion de bienséance. Bien que sa voix soit chantante, elle peut rapidement insupporter les personnes alentours, qui plus est elle parle en patois Volgien.

Tout ça réunit fait d'elle une jeune femme qui est loin des standards mais que certaines personnes considéreront comme séduisante alors qu'elle même n'en a pas conscience.


Histoire


Un cri perça dans l'obscurité de la forêt de Volg, un cri de vie, un cri de joie. La mère venait enfin d'être délivrée de l'enfant qu'elle portait depuis maintenant 9 mois, un certain fardeau mais un fardeau si délicieux. Elle pris le frêle être dans ses bras pendant que celui ci s'agitait comme un petit ver. Elle sourit, malgré la douleur, malgré l'épuisement elle n'avait jamais été aussi heureuse. C'était sa fille, sa fille à elle, celle qu'elle avait portée en son corps, en son âme. Maël fut de suite aimée par sa mère qui la désirait depuis si longtemps. Sa naissance fut un éclair de bonheur dans la vie de sa mère. La petite chose frétillait dans les bras de sa mère mais se calma bien vite, épuisée par le chemin qu'elle avait parcourut. Elle n'était pas bien grosse mais vigoureuse et pleine de santé.

Quelques jours plus tard, maintes personnes de la joyeuse troupe de brigands venaient admirer le petit chef d'œuvre. Gwendoline était une femme appréciée et respectée dans la bande. Malgré le fait que sa condition physique ne lui permettait plus de jouer à tendre des embuscades et qu'elle devait vendre son corps pour subsister, une certaine forme de respect s'était développée autour de sa personne. En même temps, Gwendoline en imposait. De forte sature, grande comme un colosse, des cheveux blonds comme le blé tendre et un sourire accroché à son visage lui valait la sympathie de toute la bande ou presque. Personne n'avait jamais compris comme elle avait pu enfanter une jeune fille aussi frêle que Maël. Tous savait qu'elle désirait un enfant depuis quelques années déjà et on supposait donc qu'elle avait du croiser un petit jeune homme dans la forêt et profiter de lui pour accomplir ses projets. Maël ne sut donc jamais qui était son père mais cela ne la gênait en rien. La bande elle même la considérait comme sa fille, à l'exception de quelques individus, vite dissuadés par l'agressivité de Gwendoline et de ses amis.

Des rires, des sourires et parfois des larmes. Le paysage changeait constamment pour se protéger d'éventuelles représailles mais l'ambiance était toujours la même. Des bleus ornaient le visage de la petite fille qui se relevait en se frottant les fesse. Face à elle, se dressait un petit garçon armé du même poignard en bois qui trainait au sol à quelques mètres de Maël. Bien que battue, la jeune fille n'en démordait pas et se releva avant de se jeter à nouveau sur son assaillant, bien vite interrompue par une voix forte et grave :

" Non, non et non ! Maël, tu n'écoutes pas un mot de ce que je t'ai dit ! Ta garde est ridicule et ta soit-disant rapidité est celle d'une tortue avec une patte cassée ! Quand à toi Kendrik, c'est plutôt bien mais on dirait un vieux soldat bourrin de l'empire, tu as la discrétion d'une patte d'ours dans une ruche à miel et n'importe qui t'entendrait des lieux à la ronde !"

La jeune fille souffla, les yeux en l'air, exaspérée. La garçon, penaud baissa la tête.

"Reprenez maintenant !"

Ils reprirent l'entraînement. Après environ 15 minutes de ce manège, le vieux brigand leur ordonna de rompre le combat et d'aller se reposer. Maël se dirigea alors vers la forêt en courant, bientôt suivie par Kendrik. Ils se rendirent sur une vieux souche de chêne, leur cachette du camp du mois. A chaque nouveau camp, Maël et ses amis s'efforçaient de trouver au plus vite un petit coin perdu dans la forêt, non loin du camp pour éviter les bêtes sauvages mais pas trop près pour faire ce qui leur plaisaient. Leurs recherches avaient souvent donné lieu à quelques déconvenues, entre un lynx qui les poursuit jusqu'au camp, des abeilles qui viennent les titiller et j'en passe, ils avaient chacun gardé quelques cicatrices. Chaque jour donnant lieu à un nouvel entraînement, que ce soit au corps à corps, à l'arc, au crochetage, au déplacements ou à l'escalade, les journées de Maël et des jeunes de la bande étaient bien remplies. A maintenant 13 ans, Maël était éprise de liberté et profitait donc de son temps libre pour échapper à l'autorité des plus vieux pour se promener avec les fortes têtes de la jeune troupe.

La flèche vint se planter au corps du rond de bois, suivie par une deuxième et une troisième, tout ça en l'espace de quelques secondes. Elles n'étaient séparées que de quelques centimètres et toutes dans le rond d'une vingtaine de centimètres dessiné à la résine. Pourtant, la jeune blonde se situait à une cinquantaine de mètres de la cible. Elle roula sur le côté, tout en laissant tomber son arc, esquivant un assaillant surgissant des buissons et sortit un poignard de son fourreau. Elle para le coup suivant et frappa le genou droit de son adversaire avec son poing gauche. Celui ci plia et l'homme mit un genou à terre alors qu'elle se releva d'un bond et glissa son poignard sous la gorge de Kendrik qui poussa un grognement de mécontentement.

" Je t'ai eu ! Maître Laos a raison, tu as la discrétion d'un ours ! Un gros gros ours !" Elle rit alors et rangea son arme dans son fourreau.

" Et Maître Laos voudrait dire à la jeune Maël Thalrandir que ça ne sert à rien de se vanter si elle est ensuite transpercée par une flèche !"
La voix rauque avait retenti et l'on pouvait sentir l'âge qui l'avait déformée. Le vieux brigand apparut de derrière un arbre en tendait l'arc en bois de Maël à celle ci.

" Ne laisse pas traîner des armes, c'est précieux jeune fille !"

Celle ci leva les yeux au ciel et souffla, mauvaise habitude qu'elle avait prise. Maître Laos lui donna une tape derrière la tête alors qu'elle grogna à son tour, sous le regard amusé de Kendrik. Elle lança à celui ci un regard noir et lui tira la langue.

"Si tu veux gagner ta croûte en participant aux embuscades et non pas en restant vautour il va falloir apprendre à affronter des soldats Maël, et il n'y aura jamais qu'une seule personne de leur espèce ..."

(Pour expliquer plus avant cette phrase, il faut comprendre l'organisation de la bande de Maël. Les rôles sont répartis de la manière suivantes :
- Les combattants qui tendent les embuscades et participent aux cambriolages. Ils sont souvent amener à combattre les soldats ou mercenaires qui accompagnent les convois et n'hésitent pas à tuer tout obstacle se mettant en travers de leur route. Ce sont donc de très bons combattants qui doivent également être d'une discrétion hors pair.
- Les stratèges qui décident quand et quel convoi attaquer, où bouger le camp pour ne pas être attrapés par l'empire et quel cambriolage organisé lorsqu'il y a une excursion en ville et sous quelle couverture. Ce sont en général les plus vieux brigands et ceux qui savent lire une carte. Ce sont les plus riches et ils possèdent le plus d'armes qu'ils vendent ou louent aux combattants.
- Les vautours, ce sont souvent les plus jeunes, des apprentis combattants qui apprennent encore les ficelles du métier. Ils font un métier peu attractif, ils détroussent les cadavres ou les personnes encore en vie et transportent le butin jusqu'au camp. Le butin est ensuite partagé entre les stratèges, les combattants et enfin eux qui touchent une petite part. Chaque brigand ayant la part qu'il mérite, les vautours touchent généralement très peu d'argent. )

"Je n'ai pas envie de partager ce que je gagne ..." murmura t'elle.

La belle avait maintenant 22 ans depuis quelques jours et elle devait bientôt passée parmi les combattants. Cependant, elle n'en avait aucune envie et pensait déjà à partir depuis quelques temps. En ayant discuter avec sa mère à maintes reprises, celle ci avait fini par lui donner son aval après de nombreuses disputes. La jeune fille mourrait d'envie de sortir de cette forêt, de découvrir le monde et de se mettre à son compte. Peu de personnes étaient au courant de son futur départ : Kendrik, Gwendoline et un de ses clients stratèges. Ce dernier avait, contre quelques faveurs, expliqué à Gwendoline comment Maël pourrait assurer sa survie et ne pas finir dans un cachot dans le mois qui suivait son départ de la bande. Celui ci lui avait expliqué qu'elle devrait se contenter au départ de menus larcins : voler quelques bourses, et ne pas tenter une opération de plus grande envergure avant d'avoir acquis assez d'expérience et assez de partenaires. Il lui avait également conseillé de se trouver une couverture, comme vendeuse de produits de braconnage et de cueillette par exemple et de se déplacer constamment pour éviter de se faire attraper par des brigades. Elle avait donc pris sa décision et c'était résolue à quitter le camp le 1er mars de l'an 1249.

Ce jour là, Kendrik regarda Maël avec beaucoup de tristesse dans le regard et de la déception aussi. Mais l'obscurité naissante ne lui permis pas de se rendre compte des sentiments du jeune homme. Sa mère, quant à elle pleurait à chaudes larmes alors que Maël l'enlaçait.
Kendrik, parla alors d'une voix sourde, étouffant la peine qui le submergeait. Maël était sa meilleure amie et il avait longtemps hésité sur ses sentiments avant de comprendre qu'il aimait profondément la jeune fille. Mais la nature réservée et timide de Kendrik ne lui avait pas permis de révéler ses sentiments.

" Va Maël maintenant ... Bonne route."

Il poussa Maël hors des bras de sa mère alors qu'elle partit pour rejoindre la route, sans se retourner, ayant elle même les larmes qui lui montaient au coin des yeux. Bien qu'elle aimait sa mère et adorait Kendrik, elle sentait en elle un besoin pressant d'indépendance et d'aventure et c'était ce qui la poussait maintenant à partir.

Quelques jours de marche plus tard, alors qu'elle arrivait à cours de provision et était encore loin de la première ville, la chance joua en sa faveur. Alors que la nuit était tombée depuis quelques heures et qu'elle s'était résolue à continuer son chemin pour atteindre au plus vite la ville où sa maigre bourse pouvait lui servir, elle aperçut un feu de camp. C'était en fait un voyageur, qui venait de s'assoupir au coin du feu pour se protéger des bêtes sauvages. Mais cela ne le protégeait pas des brigands et il eu de la chance de tomber sur Maël ce jour là. Elle se contenta de voler discrètement son cheval et sa sacoche, lui laissant ses armes et n'attentant pas à sa vie.

Les chevaux étant normalement réservés aux plus riches brigands, Maël n'avait jamais posé ses fesses dessus. Elle eu encore une fois beaucoup de chance car le fruit de son vol était plutôt docile et accepta qu'elle le monte. Ils avancèrent ainsi au pas toute la nuit pour s'éloigner le plus possible de sa victime. Au petit matin, elle arriva enfin à la première ville, une petite cité de Baros. Ses objectifs : manger un bon repas à l'auberge puis se reposer un peu avant de repartir au plus vite et de mettre en place sa couverture.


Compétences



  • Sport (équitation) - Niveau 1

  • Sport (escalade) - Niveau 2

  • Armes de jet (arc) - Niveau 3

  • Armes blanches (couteau) - Niveau 2

  • Larcin - Niveau 2

  • Discrétion - Niveau 2

  • Baguarre - Niveau 1



  • Derrière l'écran



    Êtes-vous majeur ? Ouiiii depuis 2 ans même !
    Avez-vous lu le règlement ? Validé par le Chroniqueur
    Comment-êtes vous arrivé sur Les Serments d'Eurate ? Top Site depuis Azzura (bien que n'y sois pas inscrite)
    Une suggestion ? Aucune (à part que j'arrive plus à retrouver le topic compétences  Crying or Very sad )
    Ce personage est-il un DC ? Si oui, de qui ? Non




    Re: Maël Thalrandir ─ Mar 10 Avr - 16:53
    avatar
    Bienvenue à toi jeune brigande, gné gné gné Twisted Evil


    Re: Maël Thalrandir ─ Mar 10 Avr - 18:47
    avatar
    Bienvenue belle brigande volgienne ^^


    Re: Maël Thalrandir ─ Mar 10 Avr - 21:27
    avatar
    Bienvenue parmi nous Very Happy


    Re: Maël Thalrandir ─ Mer 11 Avr - 13:05
    avatar
    Coucou et encore une fois bienvenue parmi nous.
    Joli avatar, j'ai hâte de découvrir ta fiche au complet.


    Re: Maël Thalrandir ─ Sam 14 Avr - 12:27
    avatar
    Bonjour Maël et bienvenue sur Eurate ^^

    Ta fiche est plutôt intéressante et le fait de jouer une brigande l'est également, ça pourra mettre un peu d'animation ^^

    Il y a quelques petits points sur lesquels je voudrais cependant revenir avant de valider ta fiche ^^

    Tout d'abord j'ai un petit soucis avec le rapport de Maël à la religion. Ne pas jouer une fanatique religieuse est une chose et je ne te demanderais certainement pas ça en revanche il faut comprendre qu'à l'époque moyenâgeuse où se déroule Eurate tout le monde et croyant et il ne viendrait à personne l'idée même d'imaginer qu'il n'y ait pas de dieux. Penser que les dieux se sont désintéressés des affaires des mortels peut être plus crédible. Il y a trop de choses que les gens ne comprennent pas, trop de "magies" inexpliquées et même les gens de sciences 'savent' que les dieux existent.

    Ensuite comme on avait pu en discuter sur discord, si tu choisis d'être juste une brigande il n'y a pas de problèmes mais le Conteur et ses pnjs vont probablement te rendre des petites visites de temps en temps :p

    Enfin dernier point pour le règlement il y a, dans celui-ci, un code en deux parties. Il faut marquer ces deux parties à la place (ou après) le "oui" ^^

    Voili voilou donc deux petits points de détail et un autre un peu plus important mais qui ne viendra pas changer profondément pour autant le personnage ni son envie de liberté ^^
    Je te laisse donc faire les modifications attendues et répondre ici pour dire quand ce sera fait Smile

    Bon courage x)
    Re: Maël Thalrandir ─ Sam 14 Avr - 12:36
    avatar
    Pas de soucis, j'avoue que je m'attendais à encore plus de choses à changer Wink ! Je rectifie ça et je vous tiens au courant ^^ J'avais juste une question : est ce que la couverture de Maël peut l'aider à empêcher d'être repérée par les autorités trop souvent ? Si à terme elle se mettait au service d'une baronnie pour divers petits larcins (je crois que roxo sombresang était plutôt versé truandisme x) ) elle serait moins confrontée au conteur ?


    Re: Maël Thalrandir ─ Sam 14 Avr - 13:16
    avatar
    Alors, si tu venais à te mettre au service d'un baron tu pourrais être moins ennuyée à condition de faire ça intelligemment (un baron ne peut pas juste dire à ses gardes : "Elle vous la laissez faire ce qu'elle veut" ^^). Mais effectivement tu aurais accès à plus d'informations pour être moins sujette à être repérée (ex : connaître les patrouilles).
    Ensuite si tu as une couverture cela aide forcément aussi mais, dans le cas présent, tu n'as pour l'instant aucune couverture ^^' (voyageur n'est pas vraiment une couverture, les gens se méfient toujours davantage des étrangers ^^)

    J'espère avoir répondu à tes questions ?
    Re: Maël Thalrandir ─ Sam 14 Avr - 13:26
    avatar
    Oui merci c'est bon pour moi Wink Je mettrais en place sa couverture au cours des premiers RPs (marchande de produits de cuillette etc, j'avais peur qu'en vendant ce qu'elle vole elle se fasse repérer trop rapidement Wink )


    Re: Maël Thalrandir ─ Sam 14 Avr - 13:50
    avatar

    Validée !!


    Et voilà, comme je le disais, un peu de brigandisme devrait mettre de l'animation sur Eurate ^^
    Aussi je te souhaite officiellement la bienvenue sur Eurate. Tu vas donc pouvoir rejoindre le groupe de la Pègre et je vais t’inviter dès à présent à :

    ■ Te créer un carnet d'aventures afin d’avoir un suivi de tes rps.
    ■ Aller lire les différentes demandes de RP pour trouver des partenaires de jeu.
    ■ Poster un sujet dans les correspondances. C’est ici que les autres joueurs pourront t’envoyer des courriers en restant dans du roleplay.
    ■ Suivre l'arrivée de nouvelles quêtes disponibles afin de rejoindre d’autres joueurs en ayant déjà un but précis.

    N'oublie pas de voter pour nous aider à promouvoir le forum en échange de récompenses et surtout, amuse toi bien !

    Re: Maël Thalrandir ─ Sam 14 Avr - 14:35
    avatar
    Bienvenue et félicitations ! Very Happy
    Re: Maël Thalrandir ─
      Contenu sponsorisé