Forum d'inspiration médiévale, contenu mature (déconseillé aux mineurs).
 

Partagez | 
AuteurMessage


Messages : 6
Date d'inscription : 25/11/2017

avatar

Ouvrir
MessageSujet: L'Homme sans Terre   Sam 25 Nov - 10:58

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

DE PALAISEAU TRISTAN
"Tu ne respectes pas le chat, 
Tu ne respectes pas la famille."

 
Registre

 
Son âge : 35 ans
Lieu d'origine : Nera
Son rang : Citoyen (noble sans terre)
Son métier : Eclaireur

Son caractère

Adolescent, Tristan était amoureux fou d’une belle dame sans merci qui lui brisa le cœur, de là naît l’origine de son comportement séducteur charismatique qui adore gagner des conquêtes féminines un tantinet hors de portée de la plèbe. Cependant il ne crache jamais sur une gourmandise spécifique qui est son secret, une perversion inavouée où il peut aller jusqu’à payer pour assouvir ses pulsions secrètes. Oui, Tristan est maïeusophile, fortement attiré par les douces rondeurs de la grossesse, un état merveilleux et innocent qu’il se plaît à souiller dans le stupre.
 
Couvé et adoré par ses parents qui lui ont tout passé, il n’a jamais manqué de rien. Pour eux, il était l’enfant miracle, le fils idéal beau et charmant, intelligent et doué dans les armes et la mer. Sauf que celui-ci étant secret, il a su cacher ses déviances tout en assumant celles qui étaient acceptables comme les dettes d’argent, dues aux jeux de cartes et de dés, et les femmes séduites puis abandonnées. Ce qui suscitait la jalousie de son frère Isidore qui ne manqua pas de le jeter à la rue à la première occasion. Se retrouver sans rien et banni de la maison familiale fut un gros traumatisme pour Tristan qui se jura de ne plus jamais connaître la pauvreté par tous les moyens possibles qui lui conviendraient.
 
Pour Tristan, la vie est un jeu, on ne meurt qu’une fois. Il cherche à améliorer sa situation sans avoir de lourdes responsabilités, telles que gérer un domaine par exemple. Le prestige et la gloire fait de vous une cible facile, il préfère les bénéfices dans l’ombre et travailler pour son compte tout en profitant des plaisirs.
 
Observateur, il sait tirer parti d’une situation quand c’est possible, il ne craint pas de se lancer dans l’aventure, d’où son côté explorateur qui l’a aidé à bien connaître les endroits qu’il a visité. Intuitif, il arrive à cerner les choses quand la situation exige de savoir anticiper tout résultat possible et se montre convaincant grâce à son éducation et ses connaissances. Il fait tourner sa chevalière autour de son doigt quand il est pensif, nerveux ou impatient. Le rythme auquel il fait tourner son anneau indique son état d’esprit. Il joue avec sa barbe quand il est amusé ou rêveur.  
 
Par contre, paradoxalement, si Tristan est amoureux, il devient possessif envers l’élue de son cœur. Même s’il n’est pas doué pour être fidèle, il se peut qu’il fasse des efforts si le jeu en vaut la chandelle et qu’elle ne l’envoie pas chier.
 
Et aussi, Tristan adore les chats, sa mère lui ayant transmis l’amour de ces bêtes capables de vivre dans un bateau et de tuer les nuisibles pour ensuite les manger. Ces animaux revêtent d’une certaine noblesse, il aura toujours de l’amitié pour ceux qui les traitent bien.
 

Son physique

Séduisant et conscient de l’être, Tristan joue de son charme grâce à ses beaux yeux bleus qui dégagent une sensualité et une douceur qui amadoue les personnes qui le rencontrent. Ses longs cils sombres fascinent tandis que ses longs cheveux brun clair qui tombent sur ses épaules lui donnent une belle allure. Il attache ses mèches de devant pour dégager son visage, laissant tomber une mèche rebelle qui ajoute un petit quelque chose de craquant à l’ensemble. Son teint clair ombré d’une belle barbe taillée adroitement, et soignée au point d’être douce au toucher, lui donne une allure aristocratique qui ne trompe pas bien qu’on voit qu’il n’est pas du genre à se prélasser dans un château à l’abri de tout.
 
Son allure svelte laisse deviner un homme qui n’a pas peur du sport et qui a une expérience du combat suffisante pour qu’il sache se défendre. Grand pour un homme de la mer du haut de son mètre quatre-vingt-cinq, Tristan fascine par sa prestance malgré la perte de sa fortune familiale. Souvent vêtu d’un manteau long épais et gris, il est abonné aux chemises grise ou beige de qualité qu’il a pu emporter avec lui. Son pantalon brun couplé à ses hautes bottes de cuir qui lui arrivent sous le genou lui donnent une classe et un certain cachet qui permet de deviner qu’il n’est pas un simple citoyen de base.
 
Il rêve de pouvoir se vêtir à nouveau comme son rang et son sang le mérite mais à moins que son frère aîné ne décède, il devra y arriver par ses propres moyens. Son seul trésor venant de sa famille est sa chevalière en argent sertie d’un saphir ornée du blason familial, un espadon. Il refuse de s’en séparer et ne le jouera jamais aux jeux, il est même prêt à tuer si on tentait de le lui voler. Il possède une épée avec sa boucle de ceinture en cuir ainsi que d’un poignard caché dans sa botte.
 
 

Son histoire

Endaria de Uzé, sœur du compte d’Uzé, Arthanos de Uzé de la maison Néra, famille de Uzé, et Loup de Palaiseau issu d’une famille aisée dans le commerce, furent chanceux d’avoir été amoureux à leur rencontre qui était pourtant un mariage arrangé au départ. Cet amour fut un avantage à l’alliance matrimoniale pour leurs parents respectifs, ils purent s’installer avec leur bénédiction après leur mariage et eurent plusieurs enfants. Notre éclaireur est l’un d’eux.
 
Né dans le magnifique archipel d’Uzé, Tristan vit le jour dans une famille chaleureuse et aimante. Bien que branche secondaire d’une grande famille de la maison Néra, ses parents étaient bien lotis grâce à leurs commerces dont ils étaient propriétaires et une rente qui leur permit d’investir dans l’éducation de leurs enfants. Ayant eu trois fils et désirant au moins une fille, Tristan avait été le fils de trop mais qu’ils adorèrent malgré tout par son intelligence et son charisme qui les avait fait craquer depuis sa naissance. Isidore respectait plus ses deux autres frères qui deviendraient respectivement un militaire haut gradé et un religieux comme le voulait la tradition. Quant à Tristan, aucune situation n’était prévue pour lui, il était un peu le boulet qui devra se débrouiller pour se créer une situation.
 
Tristan était un gosse insouciant et épanoui que son père emmenait avec lui en sorties tandis que sa mère lui prodiguait des caresses et câlineries, ce qui était moins fréquent pour les autres frères dont les attentes étaient plus élevées pour leur avenir. Maître d’arme, professeur de navigation, Percepteur privé pour leur petit trésor, tailleur, tout était bon pour en faire un jeune homme accompli.
 
Adolescent, il manifesta le désir de devenir militaire et de gagner ses galons par lui-même au plus grand plaisir de ses parents qui savaient que seul Géric, le second fils, aurait droit au piston d’usage moyen finances. Comme Tristan était encore trop jeune pour intégrer l’armée, il continua son éducation, améliora ses connaissances marines en matière de navigation en parfait ilien qu’il était. La vie était agréable dans la demeure familiale qui était importante grâce au commerce maritime et côtier qui leur rapportait un revenu non négligeable. 
 
Il avait pour passion commune avec sa mère les chats et avait un lien indéfectible avec eux, il partageait même la peine de celle-ci lorsque certains rendirent l’âme que ce soit par l’âge, la maladie ou un accident.  Surprenant Isidore en train de maltraiter un chaton que sa mère lui avait offert, il vit rouge et se jeta sur lui pour le frapper. Bien plus grand et plus fort que celui-ci, il lui administra une rossée dont Isidore se plaignit auprès du paternel.  Tristan s’expliqua et sa mère prit son parti, ce qui fit pencher la balance de son côté, la réprimande du père fut trop légère au goût d’Isidore qui en nourrit une rancœur accrue. De plus Gauthier, le troisième frère qui se destinait à une vie de prêtrise, faisait la morale et se rangeait du côté de son cadet en expliquant qu’il fallait respecter la vie animale comme humaine.
 
Une vie ordinaire, plus heureux que ça tu meurs.  Il lui manquait que l’amour qui prit les traits d’une belle femme qui gravitait dans l’entourage d’Isidore, faisant partie des invités lors des bals donnés pour les jeunes gens de l’âge d’Isidore accompagnés de leurs parents en vue de futures unions potentielles à négocier entre gens de bonne naissance en fonction de leurs dots. Tristan y avait croisé Isabeau, une belle brune aux yeux bruns, depuis il en rêvait et lui écrivait en secret des lettres d’amours anonymes. Elle avait fini par deviner l’identité de son soupirant et s’en était amusée. Après une longue correspondance enflammée, elle lui donna rendez-vous dans le parc sur un billet glissé dans sa poche. Le cœur palpitant, il s’y rendit, tout fou de joie qu’elle réponde à ses timides avances. Patientant avec une fleur à la main, il entendit des rires discrets derrière un bosquet et des murmures. Intrigué, il s’approcha de l’endroit et jeta un coup d’œil qui devait lui glacer le cœur. Il laissa tomber la fleur en reculant puis retourna dans sa chambre sans un mot.
 
Depuis, ses parents ne le reconnurent guère, il passait son temps à jouer de l’argent dans les tripots, à rentrer à pas d’heure et surtout, il courait le jupon et brisait des cœurs. Ce qui n’était pas son genre normalement. Grâce à un ami, il apprit à gagner de l’argent aux cartes et se révéla plutôt doué et chanceux. Les jeunes femmes étaient séduites par son charme et sa bonne fortune et il en jouait. Mais incapable de s’attacher à elles car son cœur été brisé, il les abandonnait après quelques nuits charnelles dont il avait bien profité tout en les faisant chanter sous ses doigts et sa langue. S’il ne pouvait avoir l’amour, il aurait le plaisir et se débrouillait plutôt bien pour ça.  Il finit par voir la vie comme un jeu et se fichait un peu de tout tant qu’il ne devait rien à personne.
 
Il arrivait à amadouer ses parents car il gardait une bonne apparence et une prestance avec sa barbe soignée et sa belle chevelure brun clair qu’il soignait. Bien que triste intérieurement, il prenait soin de son apparence et continuait à cultiver son esprit et con corps. Un peu pour lui-même et un peu pour son père car sa mère avait négocié avec celui-ci et le paternel avait imposé cette condition sine qua none pour rester chez eux au lieu d’être livré à lui-même.
 
Le destin aurait pu continuer et laisser une vie sans soucis à Tristan mais comme on le sait, il décida de s’en mêler sous la forme d’un cheval effrayé. Loup de Palaiseau tenta de le maîtriser et reçut un coup de sabot qui le plongea dans un coma profond dont il ne se réveilla pas. Il mourut très vite et Endaria ne supporta pas la perte de son âme sœur et mourut dans son sommeil la nuit qui suivit les obsèques de son époux. Sa santé avait été fortement fragilisée par son deuil trop éprouvant.
 
Chagriné par cette double perte, Tristan passait son temps à boire dans des tavernes et rentrait tard dans la nuit. Un matin, son frère aîné Isidore, jaloux de Tristan, le mit à la porte après être passé chez le notaire. Il héritait de tout et pouvait enfin se débarrasser de son frère légalement. Il lui laissa ses vêtements et récupéra tous les présents coûteux que leurs parents avaient offert au cadet, et seule une épée lui fut accordée après médiation des deux autres frères qui avaient tenté d’intercéder en sa faveur sans y laisser des plumes car ils dépendaient quand même de leur frère Isidore pour des appuis financiers permettant leurs promotions dans leurs carrières respectives. Tristan avait réussi à cacher la chevalière que ses parents lui avaient offert avec le blason familial, seul souvenir qu’il aurait finalement d’eux tandis que les chats furent chassés de la demeure et relégués aux granges sauf les plus beaux de race pure qui furent offerts en présents à d’autres gens de bonne condition. Ce qui consola un peu le jeune homme qui les adorait tant.
 
Géric l’aida à entrer dans l’armée maintenant qu’il était assez âgé pour ça et lui permit d’avoir une solde un peu plus élevée que la moyenne en recommandant à son frère d’être discret là-dessus pour ne pas attiser la jalousie de ses camarades. Tristan se révèle doué pour les langues, la géographie et a une curiosité débordante pour l’exploration, ses talents personnels furent un atout pour ses supérieurs qui bientôt se reposèrent sur lui pour les missions les plus délicates ou importantes ou même les plus secrètes. Il se révélait être un homme fiable et secret sur ses missions.
 
Le comte d’Uzé, floué par la pirate Shanel Castille qui le vola après une petite romance où il lui contait fleurette pour finalement se retrouver en culotte et allégé de quelque fortune, a mis sa tête à prix et exigeait la justice pour l’honneur bafoué et l’humiliation subie devant la maréchaussée. Intéressé par la prime et curieux de voir quel genre de femme a pu humilier son lointain cousin et avec une idée derrière la tête, Tristan de Palaiseau demanda à être envoyé en mission pour attraper Shanel Castille et l’amener au comte d’Uzé contre la prime promise.
 

Compétences

survie - pistage - Niveau 2
arme blanche - l’épée - Niveau 3
arme blanche - couteau - Niveau 1
sport - équitation - Niveau 2
discrétion - Niveau 1
étiquette - Niveau 2
science - navigation - Niveau 2
Derrière l'écran

Etes-vous majeur ? - OUI
Avez-vous lu le règlement - Vu par le Ménestrel ICI
Comment-êtes-vous arrivé sur Les Serments d'Eurate ? - COURAGE m’a embrigadé dans votre secte !
■ Une suggestion ? - adoptez des chats, c’est bon pour la santé, !
Ce personnage est-il un DC, et si oui de qui ? - Nope, désolé, ce n’est pas Alexandre de Terresang !




Dernière édition par Tristan de Palaiseau le Lun 4 Déc - 23:16, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mercenaire


Messages : 124
Date d'inscription : 29/10/2017

avatar

Ouvrir
MessageSujet: Re: L'Homme sans Terre   Lun 4 Déc - 8:39

Re-Bienvenue à toi Tristan. Personnage interessant, j'ai hâte de le voir en jeu.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 6
Date d'inscription : 25/11/2017

avatar

Ouvrir
MessageSujet: Re: L'Homme sans Terre   Lun 4 Déc - 22:52

merci, fiche  finie. j'attends la  validation et  c'est parti! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baron


Messages : 517
Date d'inscription : 25/08/2017
Localisation : Baronnie de Haute-Lune

avatar

Ouvrir
MessageSujet: Re: L'Homme sans Terre   Mar 5 Déc - 14:23

Salut à toi cousin très éloigné x)

Par contre ça m'arrange pas que tu pourchasse ma chère amie qu'est Shanel, j'ai des boulots pour elle moi hein... x)

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 52
Date d'inscription : 13/03/2017

avatar

Ouvrir
MessageSujet: Re: L'Homme sans Terre   Mar 5 Déc - 15:48

Bonjour à toi Tristan et bienvenue sur Eurate ^^

Voici un personnage très... sain ? ^^'
En tout cas je suis sûr que Shanel sera heureuse de te voir Smile

Bref voilà, le Chroniqueur Impérial devrait bientôt passer pour finaliser tout ça, j'espère que tu te plairas ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 736
Date d'inscription : 23/06/2016

avatar

Ouvrir
MessageSujet: Re: L'Homme sans Terre   Mar 5 Déc - 21:27

Félicitations !
Te voila validé, tu peux dès à présent :

■ Te créer un [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
■ Faire une [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
■ Chercher un nouveau seigneur dans [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].
■ Poster un sujet dans les [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].
■ Débuter l'une des [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].
■ De plus, tu peux demander un sous-forum pour ton domaine, [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

N'hésites pas à passer sur le Discord (onglet ouvrir à gauche de l'écran) entre deux RP pour discuter avec les autres joueurs.

N'oublie pas de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] pour nous aider à promouvoir le forum en échange de récompenses et surtout, amuse toi bien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


Ouvrir
MessageSujet: Re: L'Homme sans Terre   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Homme sans Terre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Dame sans terre
» Ision Lorindiar, l'homme sans visage [Terminé]
» [TERMINE]Théa&Mattei ▬ On ne frappe pas un homme à terre
» Un homme sans ennemis est un homme sans valeurs
» Anne ¤ Un homme sans passé est plus pauvre qu'un homme sans avenir. [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Outils de modération
 
Sauter vers: