Flavia Lays - Commandante des armées de Terrasang
NouveauRépondre


Flavia Lays - Commandante des armées de Terrasang ─ Jeu 23 Nov - 20:09
avatar
    Flavia Lays
    Commandante

    Flavia Lays


    "La guerre, seule hygiène du monde."



    Age du personnage 35 ans
    Originaire de Duché de Volg
    Vassalité : Comté de Terresang
    Statut social : Citoyen
    Son métier : Guerrier - Commandante du Guet Noir


    Caractère


    Manipulatrice/Calculatrice : Flavia ne laissera rien au hasard. Ces faits et gestes sont dictés par ses ambitions et ses buts. Elle tentera par les mots d’influencer son interlocuteur pour lui faire prendre le chemin souhaitée, mettant également ses propres intérêts à satisfaire en priorité.

    Ambitieuse/Déterminée : Lorsqu’on lui confie une tâche à accomplir, la jeune femme s’y mettra corps et âme. Qui plus est, elle ne se contente jamais de ce qu’elle a et cherche sans cesse à gagner en galon ou bien même à acquérir l’objet/la personne convoitée. Et tous les moyens sont permis !

    Dynamique : La rouquine n’est pas une femme pantouflarde, bien au contraire. Elle est animée tel un diablotin sortant de sa boite. Toujours en train de courir partout, s’entrainer et marcher, vous le verrez rarement assise sur un tabouret à se tourner les pouces.

    Mystérieuse : La guerrière n’est pas une personne volubile quant à son passé, à sa personnalité ou à ses pensées. Elle les garde cacher au fond de son jardin secret ou les écrits sur les pages de son journal. A l’heure actuelle, personne n’a su complétement la décrire, ni même la conquérir.

    Solitaire : Malgré son côté extravagant dans la vie mondaine, la jeune femme est une grande solitaire. Aimant le silence pour réfléchir et fuyant le contact humain futile, il n’est pas rare de la croiser dans son bureau, dans une bibliothèque ou dans la forêt.

    Maladroite : Malgré son adresse à l’épée, Flavia peut se montrer bien maladroite dans la vie quotidienne : objet renversé ou cassé de façon incompréhensible (trébucher sur un tapis, cogner dans l’angle de la porte en se retournant…), bleu sur les cuisses à cause des coins de table etc…


    Physique


    • 1m60 pour environ 50 kg
    • Silhouette musclée, surtout au niveau des épaules
    • Visage en triangle inversé
    • Cheveux roux, long lui arrivant jusqu’aux reins, très bouclés, avec des reflets cuivrés lorsque les rayons solaires frappent sa chevelure.
    • Yeux en amande, bleu-vert
    • Nez long et fin se terminant par un arrondi
    • Pommettes saillantes parsemés de tâches de rousseurs
    • Bouche pulpeuse, rose clair.

    Particularité : Avec l’âge, le sillon nasogénien s’est creusé. Il est visible lorsqu’elle sourit ou rigole. Cependant, il reste légèrement marqué au repos.

    Cicatrices :
    • Elle a plusieurs petites cicatrices au niveau de la main. Elle en a hérité lors de son apprentissage à manier l’épée et des couteaux à lancer.
    • Au niveau du dos, sous la scapula, une légère ligne blanche est visible également. Elle parcourt une belle distance avant de s’arrête au niveau du sacrum.

    Habits :
    • Tous les jours : Robe très simple, de couleurs vertes ou bordeaux, voir beige avec des bas et un corset pour lui donner une belle postule.
    • Entrainement : elle troque sa robe traditionnelle pour une robe fendue sur toute la longueur. En dessous, elle porte un pantalon en cuir ou lin.
    • Combat : Elle est en armure pour le buste, et en cuir très épais pour le bas. Des petites plaques de fers protègent ses genoux.

    Complexes : Ses formes sont peu développées


    Histoire


    « Journal,

    Je t’ai retrouvé chez Père et Mère, lors de notre dernière rencontre. Cela m’est fort étrange de poser ma plume sur tes pages jaunies par le temps. Cela fait fort longtemps que je ne t’avais usité pour confier mes maux et mes joies.

    Avoir relu tes pages m’a ému. Je ne me rappelais plus que Père m’avait conté le jour d ma naissance et les premières années de mon existence. Cela me parut tellement étrange… Mais pourtant je suis bien née durant la période fraîche de l’an 1213. D’après mes écrits, les premiers flocons recouvraient la terre d’un mince manteau blanc. Le blizzard se levait dans la nuit pour s’apaiser au matin. Mère avait eu les premières contractions de bonne heure. Rapidement, Père envoya une missive pour une Sage-Femme réputée dans le coin. Elle avait accouché de nombreuses femmes en limitant les risques d’incidents. Et ce fut le cas. Elizabeth put encore enfanter trois autres fois, donnant naissance à une fille et deux garçons supplémentaires.

    Les années passèrent, les saisons défilèrent sous les yeux de mon enfance. Père occupait un poste important au sein du Comté De Terresang. Il était commandant du Guet Noir, la force militaire. J’avais beaucoup d’admiration pour lui. Je me souviens encore de songer à devenir comme lui un jour… Les rêves d’enfant sont toujours ornés d’objectifs aux apparences irréalisables. Bien que je l’aie supplié à plusieurs reprises de le suivre dans ses pérégrinations, il avait toujours refusé, prétextant que les précepteurs m’attendaient à la maison et que ma mère avait besoin de mon aide. Comme si une enfant de six ans pouvait s’enquiert de tâches ménagères ou apprendre le point de croix.  Je trouvais cela si futile, j’appréciais bien plus l’étude de la calligraphie ou des nombres.

    De temps à autre, je m’échappais du domaine, pour suivre Père à la caserne. J’étais fasciné devant ces hommes et quelques femmes qui se servaient d’une épée, d’un couteau ou même d’un arc avec une facilité légendaire, à mes yeux. Un jour, l’un d’entre eux me surprit et rigola de me voir ici. Le courroux de Père m’inquiéta alors, cependant, il n’en fut rien. Apparemment ce dernier était au courant depuis un temps certain de mes espionnages. C’est ainsi, que j’eus la chance d’apprendre le maniement des armes, et tout particulièrement de l’épée à une main et des couteaux de lancés. Comme tu peux t’en douter, Mère ne fut point ravie d’apprendre tout cela. Néanmoins, devant mon enthousiasme et mon assiduité, j’eux le droit d’abandonner les matières plus nobles de la gente féminine pour le maniement des armes et la politique.

    Pourtant, l’année m’ayant le plus marqué fut 1227. Je me rappelle de la peur qui avait de Père quand il apprit la dévaluation de la monnaie. D’après lui, ce n’était pas la première fois et il avait peur d’y voir partir sa fortune. Les temps devinrent compliqués malgré  le fait que je peux rejoindre officiellement le rang du Guet Noir, malgré les pleurs de Mère. Mes plus jeunes frères, quant à eux, furent ravis. Ils s’étaient dirigés vers la politique et l’économie.

    Les années passèrent, sans houle du destin. Avec mes compétences grandissantes, je peux monter doucement en grade. Et je pense également grâce au poste de Père. Cela attisait la jalousie de certains. Cependant, j’étais encore trop jeune pour comprendre tout ceci, trop heureuse de progresser et de pouvoir enseigner à mon tour à de jeunes recrus.

    L’an de mes vingt ans signa mon entrave aux règles sociétales. Je tombais de haut en apprenant mon futur mariage. Pourtant, je pensais pouvoir le choisir… J’avais naïvement cru que cela se passait ainsi. Pour Père, j’étais déjà bien âgée et certaines se mariaient bien avant mon âge. Cela tombait également durant la « Guerre des mômes. »  Malgré mes protestations, ils me présentèrent Christopher, de six ans mon aîné. Il n’était point moche, au contraire, un charme se dégageait de sa personne. Cependant, je ne comprenais pas pourquoi une telle hâte vers des noces.

    Lorsque la Guerre fut terminée, l’année suivante. Le domaine se couvrit d’un décor surréaliste et notre alliance fut scellée devant le prêtre.

    Nos années de jeunes mariés se suivirent sans trop d’embûches. Au début, j'eus du mal à me plier aux quelques règles que cela imposait comme assouvir ses envies sexuelles, ou bien le suivre dans des soirées mondaines en étant exposée comme un objet de valeur. Néanmoins, dans l'intimité, il était extrêmement doux, charmant, et m'enseigner des notions inconnues à mon esprit. Malgré quelques disputes et des sujets houleux comme le fait que je ne tombais toujours pas enceinte, nous coulions des jours paisibles. Puis la suite, tu l’as connait encore…

    Néanmoins, tu n’es pas au courant des derniers évènements, mon journal. Si je suis ici, à noircir tes pages – Une larme roula sur ma joue pour s’écraser lourdement sur le parchemin – Père est décédé et nous sommes en 1247. L’été fait rage, plus violant qu’en temps habituel. Nos récoltes en pâtiront certainement. Mais le plus marquant est l’assassinat de l’empereur. Comment peut-on à ce point souhaiter la guerre ? Tout ceci me dépasse encore, tout comme ma nomination au poste de commandant. Je me reposais souvent sur le savoir de mon paternel. J’avais besoin de lui en tant que commandant second pour éclaircir mes doutes et mes stratégies. J’ai encore tant à apprendre….

    Est-ce que j’honorerai la place de  mon Père ? Seul l’avenir me le dira, n’est-ce pas ?»


    Compétences



  • Physique  - Arme blanche (épée à une main)Niveau 3

  • Physique - Arme de jet (couteau de lancer)Niveau 2

  • Politique Niveau 2

  • Étiquette - Niveau 1

  • Persuasion - Niveau 3

  • Intimidation - Niveau 1


  • Derrière l'écran



    Êtes-vous majeur ?OUI
    Avez-vous lu le règlement ? Code validé par Courage
    Comment-êtes vous arrivé sur Les Serments d'Eurate ? La faute à Alexandre
    Une suggestion ? Fesses ?
    Ce personnage est-il un DC ? Si oui, de qui ? NON




    Re: Flavia Lays - Commandante des armées de Terrasang ─ Dim 14 Jan - 11:03
    avatar
      Flavia Lays
      Commandante
      Fiche enfin terminée Smile

      J'espère ne pas être trop à coté de la plaque ^^'


      Re: Flavia Lays - Commandante des armées de Terrasang ─ Dim 14 Jan - 12:50
      avatar
      Bonjour Flavia et bienvenue parmi nous Smile
      Ta fiche est plutôt intéressante et c'est toujours sympa de voir des persos féminins à la tête des armées d'un perso comme Alexandre et ta suggestion sera étudiée attentivement XD

      Il y a juste deux petits points sur lesquels je vais revenir, le premier est juste une petite suggestion mais la spécialité de Terresang étant l'espadon plutôt que l'épée à une main ça pourrait être judicieux mais ça ce n'est pas du tout obligatoire ^^

      Un peu plus important par contre, il y a un gros trou dans ton histoire entre le moment où elle se marie et maintenant. Est-ce que tu pourrais parler un peu plus de ce qui se passe pendant cette période ? Comment Flavia vit ce couple forcé, etc.

      Enfin, nous sommes en train de voir avec Alexandre pour faire un point précis concernant l'organisation de l'armée de Terresang, que tu saches précisément ce que tu diriges Smile
      Re: Flavia Lays - Commandante des armées de Terrasang ─ Mer 7 Fév - 15:44
      avatar
        Flavia Lays
        Commandante
        Hey !

        Désolé du temps d'attente, quelques petits problèmes que j'ai réussi à régler.

        Nos années de jeunes mariés se suivirent sans trop d’embûches. Au début, j'eus du mal à me plier aux quelques règles que cela imposait comme assouvir ses envies sexuelles, ou bien le suivre dans des soirées mondaines en étant exposée comme un objet de valeur. Néanmoins, dans l'intimité, il était extrêmement doux, charmant, et m'enseigner des notions inconnues à mon esprit. Malgré quelques disputes et des sujets houleux comme le fait que je ne tombais toujours pas enceinte, nous coulions des jours paisibles.


        Re: Flavia Lays - Commandante des armées de Terrasang ─ Jeu 8 Fév - 11:30
        avatar
        Félicitations !
        Te voila validé, tu peux dès à présent :

        ■ Te créer un [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].
        ■ Aller lire les différentes [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] pour trouver des partenaires de jeu.
        ■ Poster un sujet dans les [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].
        ■ Suivre l'arrivée de nouvelles [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

        N'hésites pas à passer sur le Discord (onglet ouvrir à gauche de l'écran) entre deux RP pour discuter avec les autres joueurs.

        N'oublie pas de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] pour nous aider à promouvoir le forum en échange de récompenses et surtout, amuse toi bien !
        Le petit mot de Chroniqueur

        Félicitations pour ta validation, tu l'as bien méritée Smile
        J'ai ajouté ton petit texte en fin de ton histoire du coup. Concernant Terresang tu es donc commandante du guet noir ce qui correspond dans les fait à toutes les troupes de Terresang n'étant pas des soldats de garnison.

        Je te souhaite de bons jeux parmi nous Smile
        Re: Flavia Lays - Commandante des armées de Terrasang ─
          Contenu sponsorisé