Forum d'inspiration médiévale, contenu mature (déconseillé aux mineurs).
 

Partagez | 
AuteurMessage
Prêtresse


Messages : 8
Date d'inscription : 25/09/2017

avatar

Ouvrir
MessageSujet: Valera Verraco   Mer 27 Sep - 19:53

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Valera Verraco
"Élixir Amer"

Registre

■ Son âge : 25 ans
■ Lieu d'origine : Mellila
■ Son rang : Clerc
■ Son métier : Prêtresse et Alchimiste

Son caractère


 La tradition populaire tend à dépeindre les prêtresses comme des femmes douces et tranquilles. En totale contradiction avec cette image Valera donne l'impression de râler en permanence et d'être une misanthrope accomplie. Elle grogne, tempête et fait preuve d’un sens de l’humour plutôt cynique. Elle est butée et a la fâcheuse tendance à mettre les points sur les i aux personnes qui l’irritent mais qu’importent les conséquences puisqu'elle marche la tête haute sans trahir ses valeurs. 

Elle aboie plus qu'elle ne mord : en réalité elle est une pacifiste qui souhaiterait que chacun puisse avoir une existence tranquille, sans guerre ni famine. Sa mauvaise humeur est en partie due à ses carences affectives lorsqu’elle était enfant. Elle exprime parfois ses sentiments de façon un peu bourrue et gênée. Elle s’est forgé une carapace pour protéger un cœur sensible. 

La jeune prêtresse se méfie des beaux parleurs et les théoriciens : elle est terre à terre et préfère l’action plutôt que des palabres sans fin qui ne résolvent pas les problèmes. Elle n’a aucun égard pour l’étiquette ou la diplomatie. Que l'on soit impératrice ou esclave, tous sont des créations du Trimurti alors pourquoi s’embarrasser de ronds de jambes inutiles? Il lui arrive d'être polie quand elle est d'une exceptionnelle bonne humeur, quand elle a un service à demander ou un peu de temps à sa disposition. Mais Valera est toujours pressée: un conseil à donner, une potion à préparer, un patient à soigner... Ses tâches quotidiennes lui laissent trop peu de temps pour méditer ou s'entraîner.

Valera a soigné les habitants de Neera et arpenté les champs de batailles de la guerre de Durdinis. C’est une femme aux cœur bien accroché qui ne se laisse pas dépasser par ses émotions. Elle n’est pourtant pas un monstre de froideur ; elle est sensible aux sort des pauvres hères qui croisent sa route. Elle conseillera et soignera son prochain même si elle le juge le plus stupide des hommes (ou des femmes). Elle n'hésitera pas à mettre la main à la pâte pour aider la communauté sans demander aucune compensation. Elle prend très à cœur son rôle de prêtresse mais c'est une vocation de tous les instants qui la laisse parfois abattue et cynique lorsqu'elle perd un patient. 

A force de côtoyer la misère du monde Valera s'est tournée vers les plaisirs éthyliques. Elle a l'alcool joyeux et sirote souvent un verre de vin le soir avant de s'endormir. Épicurienne, elle n'a rien contre les bons repas mais préfère les plats populaires aux mets délicats de la noblesse. Elle rêve d'un sanctuaire nanti d'un petit jardinet où elle pourrait faire pousser ses plantes médicinales dans un bourg tranquille.  

Son physique


Valera est une femme de 25 ans, grande et svelte. Ses cheveux qui s'échappent de sa tresse faite à la va-vite encadrent son visage ovale en de longues mèches raides. Ses traits sont assez communs : un nez fort mais droit, le menton volontaire et de grands yeux bruns au regard noir. Sa bouche semble tout le temps faire la moue, ce qui lui donne un air revêche. Elle possède le teint mat de celles qui ont vécu dans le Sud.

On la repère facilement dans la foule à son verbe haut et sa voix qui porte. Ses manières sont celles d'une poissonnière haranguant le client, bien loin de l'idée dont on se fait d'une délicate prêtresse. Elle rit peu et râle beaucoup. Il lui arrive de jurer, à la grande stupeur de ses patients.

Sa mise est simple et pratique. Ses robes de tous les jours sont en laine l'hiver ou en lin l'été. Elle utilise un grand tablier qui lui protège le haut du corps lorsqu'elle est en consultation ou qu'elle fabrique ses décoctions. Pour sortir elle porte une cape qui la protège des intempéries. Porter des sabots ou des bottes de cavalier ne lui fait pas peur : elle sacrifie l'esthétique pour le confort. Son escarcelle qu'elle porte à la ceinture contient des fioles vides, de petites faucilles et autres instruments pour récolter les plantes dont elle a besoin.

Dans son baluchon, mis à part des bandages de fortune et ses vêtements, se trouve son herbier, véritable recueil de notes personnelles. C'est pour elle son véritable trésor. Le livre est enfermé dans un étui en cuir bouilli qui le protège de l'humidité et des chocs. Une fois l'ouvrage ouvert, le lecteur découvre la description et les dessins de nombreuses plantes ainsi que des recettes de remèdes.

Son histoire


 Valera vit le jour il y a à peu près vingt-cinq printemps dans une masure située au cœur des Hautes Plaines, dans le duché de Mellila. Sa famille vivait misérablement à l’orée des bois. Ils élevaient des porcs pour les vendre à la ville la plus proche au gré d’une transhumance annuelle. L’endroit était isolé et la gamine grandit dans un huis-clos où l’amour et les sentiments n’avaient pas leur place. Les enfants étaient très tôt mis à contribution pour glaner, ramasser des châtaignes ou garder les animaux. S’ils faisaient une bêtise leurs parents leur donnaient une correction puis les envoyaient passer la nuit avec les cochons. Cette éducation frustre modela le caractère de Valera au point qu’elle éprouve la plus grande difficulté à avoir une attitude ouverte et positive avec autrui. 

Un jour le père de famille demanda à sa petite fille de l’accompagner au bourg où il vendrait ses cochons. La gamine était folle de joie à l’idée de faire ce voyage : elle allait découvrir ce qu’était une véritable ville ! Son paternel lui refila une calotte pour qu’elle calme son enthousiasme et qu’elle se concentre sur les animaux qui les accompagnaient. Lanzaniebla : l’endroit lui semblait surpeuplé et les maisons si hautes qu’elles semblaient toucher le ciel. Son géniteur s’arrêta au premier temple venu : il présenta sa gamine sale et en haillons à la prêtresse locale en jurant qu’elle était sa troisième et qu’il serait bien content de la donner au Trimurti parce qu’elle commençait à lui coûter cher à nourrir. Il donna une bourrade dans le dos de l’enfant en guise d'adieu. Valera avança de quelques pas vers cette inconnue qui l’intimidait tandis que son père s’en allait vers le boucher pour vendre ses porcs. 

Il fallut laver, habiller, coiffer cette petite sauvageonne qui sentait le purin. Puisqu’elle ne savait pas exactement son âge, on lui donna un jour et une année de naissance. Elle ne comprit pas grand-chose du discours que l’on lui fit à propos des dieux. Elle sut qu’elle avait été choisie pour rejoindre le clergé et vouer sa vie à aider les autres. Bien sûr qu’elle voulait bien rendre service aux bons prêtres, puisqu’elle ne sentait plus le lisier et qu’elle avait de jolis vêtements! Elle fut donc expédiée vers l’île de Nacre où on lui fit boire du sang des Dieux, puis l’on décréta qu’elle serait une parfaite servante de Rajas. Était-ce à cause de son enfance rigoureuse? En tout cas elle est persuadée depuis ce jour qu’elle n’a pas été envoyée dans l’Astika qui lui aurait le mieux convenu. 

Elle eut beaucoup de difficulté à s’adapter puisqu’elle n’avait pas reçu la moindre éducation. Elle ignorait les bases qui auraient fait d’elle une petite fille aimable et bien éduquée. Ses camarades la traitaient au mieux avec indifférence, au pire lui donnaient des sobriquets ridicules ou « s’entraînaient » aux arts martiaux sur elle. Elle ne fit donc aucun effort pour se lier à eux. Son jeune âge l'empêchant d'exprimer correctement ses sentiments, elle se recroquevilla sur elle-même et devint la pleurnicharde du dortoir. 

Elle apprit laborieusement à lire et à écrire, plus tard elle étudia les bases de la théologie et la médecine. Par contre elle montra peu de disposition au combat : elle avait l’impression d’avoir deux pieds gauche et l’instructeur la prenait en exemple devant la classe pour montrer les mouvements qu’il ne fallait pas faire. Elle accumula une certaine rancœur contre ses camarades, le corps enseignant et le monde en général. Valera traversa donc l'enfance puis l’adolescence en bougonnant, s'éloignant des êtres humains pour contempler ses sombres pensées durant des promenades solitaires au hasard des couloirs du temple. 

Parfois ses pas la menaient jusqu'à la bibliothèque. L'endroit était frais en été, chauffé en hiver, mais surtout Valera pouvait y rester tranquillement sans subir la présence de ses camarades. Ses professeurs l'encourageaient à poursuivre ce penchant pour l'étude et la méditation. Hélas ! S'ils s'imaginaient qu'elle s'intéressait à l’histoire ou au droit, ils se trompaient. Elle n'ouvrait les lourds ouvrages que pour ne faire semblant d'étudier, rêvassant devant la même page des heures durant ou pour admirer les enluminures aux couleurs vives.

C'est paradoxalement dans un livre d'apparence austère que Valera découvrit ce qui allait devenir une de ses grandes passions : l'herboristerie. Qui aurait pu penser que ce gros volume oublié au bas d'une étagère pourrait un jour éveiller une vocation ? La jeune fille émerveillée tournait chacune des larges planches avec déférence, étudiant avec soin les plantes séchées collées aux feuillets, les illustrations des fleurs et comment les cultiver. Bientôt elle récupéra un baquet inutilisé, quelques mottes de terre puis débuta ses expériences horticoles. Il y eut beaucoup de ratés qui soulevaient d'intéressantes questions : avait-elle trop arrosé ou au contraire pas assez ? Comment faire fuir les insectes qui ravageaient sa jardinière improvisée ? Dès le moindre doute, elle se précipitait vers la bibliothèque où elle compulsait à nouveau des ouvrages de botanique. Sa première réussite fut de faire pousser une sauge maigrelette dont elle récupéra les feuilles pour en préparer des tisanes. 

Lorsque se posa la question de ses projets d'avenir, elle souhaita poursuivre ses études en herboristerie et aider son prochain en préparant des remèdes. La novice Valera fut envoyée à Néra auprès de l’un des meilleurs clercs spécialisé en alchimie. Elle courut ici et là pendant quelques années, employée à toutes les tâches et toujours débordée par la charge de travail qu'occasionnait le soin des patients, ses lectures, la rédaction de son herbier personnel et des expérimentations plus ou moins réussies. A la fin de cet apprentissage éreintant elle accéda à la prêtrise. Elle conserva son poste sur place pour aider son maître vieillissant à soigner les malades, gérer les nouveaux apprentis et élaborer des onguents.  

Elle refusa tout net d’être envoyée auprès de l’Ost impérial lors de la guerre de Durdinis. Franchement, l’empereur avait déjà on ne sait combien de soigneurs, elle pouvait rester loin d’un conflit qui ne la concernait pas, non ? En punition pour sa mauvaise volonté, elle fut affectée en première ligne auprès de mercenaires. Elle maugréa tout le long du conflit sur la bêtise des hommes en recousant les plaies et faisant les pansements. Elle gagna le respect des soldats autant grâce à son fort caractère que pour ses compétences médicales. Comme Valera aimait boire un verre de piquette à l'occasion (ou descendre la bouteille jusqu'à la lie) elle fut considérée comme une camarade acceptable pour la compagnie. Même si elle fit bonne figure auprès des soldats, l’expérience fut choquante. Voir des compagnons mourir dans ses bras, les massacres des civils, l’odeur du sang et des bûchers funéraires… Ces visions hanteront encore ses cauchemars pendant de nombreuses années.  

Les mercenaires démobilisés, son apprentissage terminé, Valera put enfin songer à poursuivre ses études. L’université d’Isédra était sa prochaine étape : elle souhaitait enrichir ses connaissances en théologie. Encore fallait-il que les dieux le lui permettent ! Voilà qu'une terrible pandémie se propage à travers l'Empire. Bougonnant contre ce méchant coup du sort elle abandonna ses projets d'avenir pour guérir les corps et soigner les âmes -à sa manière toute particulière- dans un duché lointain. Si elle pouvait connaître le nom du clerc qui s'occupait des affectations, il passerait un sale quart d'heure...

 
 

Compétences

Plus d'information [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

■ Artisanat : Alchimie - Niveau 3
■ Sciences : Botanique - Niveau 3
■ Sciences : Médecine - Niveau 2
■ Érudition : Théologie - Niveau 1
■ Magie Rajaste : résistance physique - Niveau 1
■ Artisanat : Horticulture - Niveau 1
■ Bagarre: techniques rajastes - Niveau 1
■ Intimidation - Niveau 1

 
Derrière l'écran

■ Êtes-vous majeur ? - Oui
■ Avez-vous lu le règlement - Validé par Cristo
■ Comment-êtes vous arrivé sur Les Serments d'Eurate ? - En regardant un topsite
■ Une suggestions ? - Aucune pour le moment
■ Ce personnage est-il un DC, et si oui de qui ? - C’est mon premier compte


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 59
Date d'inscription : 08/02/2017
Localisation : Duché de Volg

avatar

Ouvrir
MessageSujet: Re: Valera Verraco   Mer 27 Sep - 20:40

*Reste un long moment sans voix avant de se reprendre.*
Ahem... Parfaite, vraiment... Bienvenue parmi nous.
Je me répète, mais j'ai grand hâte de vous voir en jeu.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Comte


Messages : 587
Date d'inscription : 07/07/2016
Localisation : Duché de Volg - Comté de Terresang

avatar

Ouvrir
MessageSujet: Re: Valera Verraco   Mer 27 Sep - 21:14

Bienvenue parmi nous, jeune clerc.

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


Ouvrir
MessageSujet: Re: Valera Verraco   Jeu 28 Sep - 4:39

Personnage interessant, j'espère te rencontrer irp ^^
Bienvenue Valera Smile
Revenir en haut Aller en bas
Baron


Messages : 442
Date d'inscription : 25/08/2017
Localisation : Baronnie de Haute-Lune

avatar

Ouvrir
MessageSujet: Re: Valera Verraco   Jeu 28 Sep - 5:47

Bienvenue à toi,
Si je dois dire quelque chose c'est... Wahou, très bonne fiche très agréable à lire ^^

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duc


Messages : 1948
Date d'inscription : 25/04/2013
Localisation : Isédra

avatar

Ouvrir
MessageSujet: Re: Valera Verraco   Jeu 28 Sep - 10:31

Bonjour Valera et bienvenue à toi.
Je me joint à mes amis Euratiens pour te féliciter sur ta fiche que je trouve vraiment intéressante.
Puisse les trois veiller sur tes rp. ^^

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Conseiller


Messages : 1253
Date d'inscription : 08/01/2017
Localisation : Principauté de Namarre

avatar

Ouvrir
MessageSujet: Re: Valera Verraco   Jeu 28 Sep - 10:49

Bienvenu, Valera !

J'aime beaucoup ton avatar, et ta fiche est superbe ! Dommage que tu ne sois pas venue à Mellila on aurait bien aimé une jeune clerc pour remplacer not' vieux clerc x) Tu vas avoir froid dans le nord Very Happy
Amuses toi bien ^^

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 726
Date d'inscription : 23/06/2016

avatar

Ouvrir
MessageSujet: Re: Valera Verraco   Jeu 28 Sep - 11:06

Félicitations !
Te voila validé, tu peux dès à présent :

■ Te créer un [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
■ Faire une [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
■ Chercher un nouveau seigneur dans [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].
■ Poster un sujet dans les [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].
■ De plus, tu peux demander un sous-forum pour ton domaine, [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

N'hésites pas à passer sur le Discord entre deux RP pour discuter avec les autres joueurs.

N'oublie pas de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] pour nous aider à promouvoir le forum en échange de récompenses et surtout, amuse toi bien !
Le petit mot de Chroniqueur
C'est une très bonne fiche ! Bienvenu, et amuses-toi bien parmi nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


Ouvrir
MessageSujet: Re: Valera Verraco   

Revenir en haut Aller en bas
 
Valera Verraco
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Outils de modération
 
Sauter vers: